En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Extension du tri des emballages plastique : 24 millions de Français concernés début 2019

Citeo lance une nouvelle vague d'extension des consignes de tri en renforçant les dispositifs de collecte. Parallèlement, l'éco-organisme prépare une nouvelle série de modernisation de centres de tri.

Déchets  |    |  Philippe ColletActu-Environnement.com

Le 30 octobre, Citeo a annoncé le lancement effectif d'une nouvelle phase de déploiement de l'extension des consignes de tri des emballages ménagers à l'ensemble de la France. Après avoir participé au financement de la modernisation de certains centres de tri, l'éco-organisme en charge de la filière de responsabilité élargie du producteur (REP) pour les emballages ménagers et les papiers et cartons va financer des investissements pour améliorer la collecte. Les projets ont été retenus à l'issue d'un appel à projets lancé en avril 2019. Parallèlement à l'amélioration de la collecte, Citéo confirme le lancement d'un nouvel appel d'offres pour la modernisation des centres de tri. Celui-ci avait aussi été annoncé en avril.

18 départements totalement couverts

Actuellement, 15 millions de Français peuvent mettre l'ensemble de leurs emballages ménagers dans la poubelle dédiée au tri. Cette règle de tri simplifiée doit permettre de collecter plus de plastique, tel que les barquettes, sacs et autres contenants plastique, pour doubler le taux de recyclage des emballages plastique à l'horizon 2030 (passer de 23 à 56 %). Cette modification des consignes de tri a été faite en deux étapes. Une première étape a été réalisée en 2012 avec l'expérimentation des consignes de tri simplifiées dans près de 80 collectivités. Quelques quatre millions de Français étaient concernés.

Citéo (Eco-Emballages, à l'époque) a ensuite planifié un déploiement en plusieurs phases : une première jusqu'en 2016, puis une ouverture progressive entre 2017 et 2022. La première phase a donné lieu à un appel à projets pour moderniser des centres de tri. En septembre 2015, 37 centres collectant les déchets de 160 collectivités sont retenus. Ce travail de modernisation des outils de tri a permis de faire progresser de 11 millions le nombre de Français en extension des consignes de tri. Il reste toutefois plus de 50 millions de Français qui limitent le tri de leurs emballages aux bouteilles et flacons plastique et aux emballages en carton ou métal.

Avec la nouvelle phase, annoncée en avril dernier, 9 millions de Français supplémentaires seront concernés par l'extension des consignes de tri à tous les emballages. Ce déploiement sera achevé au premier trimestre 2019. Cette fois-ci, Citeo s'attaque à la collecte. En effet, certains centres de tri modernisés reçoivent encore des flux de déchets à recycler triés selon les "anciennes" règles. D'où l'accent mis sur la collecte. L'Allier, les Alpes-de-Haute-Provence, les Alpes-Maritimes, les Hautes-Alpes, l'Aude, Paris, la Vendée, la Seine-Saint-Denis, le Tarn-et-Garonne, l'Essonne et la Corse vont rejoindre les huit départements en extension de tri (les Ardennes, la Charente, le Gers, le Jura, le Lot, la Lozère, les Pyrénées-Orientales et la Haute-Saône). Au total, 19 département seront complétement passé en extension des consignes de tri.

Prochaine étape 34 millions de Français

Concrètement, "plusieurs projets de collecte seront financés à hauteur de 70 millions d'euros", indique Citeo. Lors de l'annonce de l'appel d'offres sur ce volet "collecte", Citeo indiquait vouloir financer ces investissements à hauteur de 22 millions d'euros. Les projets concernés sont le développement des Trilib' à Paris, l'amélioration de la collecte de proximité à Nice, dans le Grand Narbonne, à Montbéliard ou encore Briançon, et l'harmonisation des schémas de collecte dans le département de l'Oise.

La prochaine échéance de mise en oeuvre de l'extension des consignes de tri à tous les emballages est fin 2019. A cette échéance, 34 millions de Français pourront trier tous leurs emballages. "Pour ce faire, Citeo lance (…) un nouvel appel à projets incluant cette fois-ci la modernisation des centres de tri, préalable indispensable au tri des nouvelles résines de plastique".

Enfin, Citeo rappelle que les territoires en extension des consignes de tri ont trié 17.000 tonnes d'emballages plastique supplémentaires par an, soit une progression moyenne de 4 kg par habitant. Au total, sur la période 2018-2022, Citeo consacrera 190 millions d'euros "aux projets de transformation des collectivités territoriales", dont 150 millions d'euros pour la filière emballages ménagers et 40 millions d'euros pour la filière papiers graphiques.

Réactions1 réaction à cet article

 

C'est sans doute une bonne idée pour simplifier la vie des usagers vertueux, mais ce n'est pas le bon chemin pour limiter l'usage des emballages plastiques.
Le meilleur déchet c'est toujours celui que l'on ne produit pas. Sachant que le recyclage n'est pas éternel et que tôt ou tard les plastiques sont redus à leur état de déchet. De plus, il faudrait considérer le problème des emballages plastiques à l'échelle de la planète. On est loin des pratiques vertueuses pour l'environnement.

la souris verte | 13 novembre 2018 à 18h33
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…