Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Trois projets pour développer la méthanation

Energie  |    |  Florence Roussel  |  Actu-Environnement.com
Trois projets pour développer la méthanation

Dans le cadre de son appel à projets lancé fin 2020, GRDF vient de sélectionner trois projets pour accélérer l'industrialisation de la méthanation. Ce procédé consiste à combiner hydrogène (H2) et dioxyde de carbone (CO2) pour produire du méthane de synthèse (CH4) injectable dans le réseau de gaz naturel. Les trois projets sélectionnés combinent différentes options de source d'hydrogène et de CO2.

Ainsi, le projet Hycaunais est adossé à un site de méthanisation déjà raccordé au réseau. Il combinera de l'hydrogène produit sur place par un électrolyseur à du CO2 issu de l'épuration du biogaz en biométhane. Le méthane de synthèse et le biométhane seront tous les deux injectés dans le réseau de gaz. Ce projet est piloté par Storengy et développé à Saint-Florentin (Yonne).

Le second projet est mené par la station d'épuration de Perpignan (Pyrénées-Orientales). Il s'appuie sur la méthanisation des boues de la station. Si le biométhane est déjà injecté dans le réseau, le CO2 lui n'est pas valorisé. Il le sera par méthanisation avec de l'hydrogène livré en provenance du hub hydrogène de Port-la-Nouvelle (Aube). D'ici fin 2023, la société de projet Hyd'Occ y produira de l'hydrogène vert par électrolyse de l'eau.

Le troisième projet sélectionné par GRDF sera installé sur la station d'épuration de Pau Lescar (Pyrénées-Atlantiques). Cette fois, la brique de méthanisation est directement intégrée dans le projet de développement d'une unité de méthanisation sur le site, ce qui accroît la synergie entre les deux procédés. Ainsi, l'oxygène produit par l'électrolyse de l'eau sera injecté dans les bassins de traitement de l'eau et l utilisation de la chaleur fatale de la méthanisation sera utilisée pour le séchage des boues.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

L'hydrogène vert, un levier incontournable de la transition énergétique Bouygues Energies & Services