Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Véhicules électriques : les coups de pouce promis par le président de la République

Transport  |    |  Nadia Gorbatko

Avec plus de 174 000 voitures électriques immatriculées en 2021, selon l'Association nationale pour le développement de la mobilité électrique (Avere), les chiffres des ventes de ces véhicules marquent une nette tendance à la hausse. Mais le président de la République compte encore accélérer le mouvement, afin de porter le total du parc à 30 % à la fin de son quinquennat et d'atteindre 100 % des ventes en électrique en 2035. Interrogé par le quotidien Les Echos, dimanche 16 octobre, Emmanuel Macron a ainsi annoncé vouloir faire passer le bonus écologique de 6 000 à 7 000 euros pour la moitié des ménages. Destiné à ceux à petits revenus, un système de leasing à 100 euros par mois est par ailleurs bien en cours d'élaboration. Il devrait être opérationnel en 2024. Enfin, 150 millions d'euros du Fonds vert destiné aux collectivités devraient être fléchés vers l'accompagnement au développement des zones à faibles émissions (ZFE).

Afin de garantir aux automobilistes un prix de l'électricité raisonnable, le président de la République souhaite également étendre le bouclier tarifaire aux bornes de recharge. Le développement de la filière industrielle française n'a pas été oublié. Pour favoriser l'autonomie du pays dans ce domaine, trois grands projets de gigafactories de batteries électriques sont en gestation. Selon Emmanuel Macron, les premiers de ces équipements devraient sortir d'usine dans les mois à venir et l'objectif de produire deux millions de véhicules électriques en France, en 2030, devrait être atteint. Reste à déployer un réseau de bornes de recharge à la hauteur de ces ambitions.

Réactions2 réactions à cet article

 

reste aussi a trouver de l'électricité pour éviter de mettre la charrue avant les bœufs!

ouragan | 18 octobre 2022 à 17h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Un pur scandale. Des véhicules nucléaires ou au charbon. Distribuer ainsi de l'argent à des gens qui n'en ont pas besoin pour qu'ils achètent ce qui sera souvent un second véhicule pour aller en ville.
Ce ne sont pas les acheteurs de voitures qu'il faut aider, ce sont les gens qui seront foutus dehors des "passoires thermiques" du fait de l'assèchement du marché locatif car les propriétaires ne voudront plus faire les rénovations obligatoires suite aux mauvais classement de leur bien du fait des DPE bidons obligatoires.

Albatros | 21 octobre 2022 à 18h18
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager