En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Vélo : une nouvelle session de l'appel à projets « continuités cyclables » est ouverte

Transport  |    |  Laurent Radisson Actu-Environnement.com

Les candidats à la session 2020 de l'appel à projets sur les continuités cyclables doivent déposer leur dossier du 1er février au 31 mai 2020.

Cette nouvelle phase de l'appel à projets a été lancée le 20 décembre 2019 et est dotée de 50 millions d'euros (M€). Elle est ouverte à tous les maîtres d'ouvrages publics : collectivités locales, établissements publics de coopération intercommunale (EPCI), autorités organisatrices de la mobilité, etc. Et ce, quelle que soit leur taille, mais à condition que le projet s'inscrive « dans une politique territoriale de mobilité et un schéma préalablement définis et déjà en cours de réalisation ».

La première session de l'appel à projets, lancé en décembre 2018, a permis de retenir 153 dossiers sur les 275 qui avaient été déposés. Couvrant 112 territoires, ils ont bénéficié de 143 M€ de subventions et portent sur des projets comme la création de passerelles, la réhabilitation de ponts et de tunnels, ou la sécurisation des franchissements de carrefours complexes. Le financement de cet appel à projets repose sur le fonds national « mobilités actives », doté de 350 M€ sur sept ans, créé dans le cadre du plan vélo présenté en septembre 2018 par le Premier ministre.

Le préfet de Paris et d'Île-de-France, Michel Cadot, a mis en avant cet appel à projets national à l'occasion d'un réunion, le 28 janvier, avec les parties prenantes du développement cyclable de la région : services de l'État, représentants des collectivités territoriales et associations. Onze projets franciliens, pour un montant de 9 M€ de subventions, ont été lauréats de la première session, indique la préfecture. Parmi les nouveaux projets ambitieux « émerge le RER V (RER Vélo) du collectif Vélo Île-deFrance. Son objectif est de doter la région francilienne de 650 km de pistes cyclables, soit neuf "lignes", dont deux correspondraient à la petite ceinture et à l'A86 », ajoute-t-elle.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager