En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Autorisation de stockage des déchets d'Alteo : un garant est désigné pour la concertation

Déchets  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com
Autorisation de stockage des déchets d'Alteo : un garant est désigné pour la concertation

Dans le cadre de sa demande de renouvellement d'autorisation pour le stockage de ses déchets miniers solides à Bouc-Bel-Air, Alteo a choisi de passer par une procédure de concertation préalable avec la nomination d'un garant.

Sur ce site, le producteur de bauxite dépose notamment ses déchets issus de l'extraction et du traitement des minéraux mais également la bauxaline (résultant du traitement des boues rouges). Son autorisation pour ce site court jusqu'au 8 juin 2021. La Commission nationale du débat public (CNDP) a choisi pour cette mission, Jacques Roudier, retraité du ministère de la Transition écologique, ingénieur en chef des ponts et chaussées. Il a notamment occupé les fonctions de directeur (1985-1986) de cabinet de Guy Lengagne (secrétaire d'État chargé de la Mer) ou encore administrateur général du groupement d'intérêt économique Dragages-Ports.

Face aux tensions liées au rejet en mer de ses effluents, un garant "facilitateur des échanges" menés au sein de la commission de suivi de site de l'usine productrice avait déjà été nommé en août 2017.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager