En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Antibiorésistance : les activités de soin se mobilisent pour réduire les rejets dans l'eau

La présence des antibiotiques et détergents dans les effluents hospitaliers et urbains pourrait jouer un rôle dans l'acquisition d'antibiorésistance par les bactéries. Des initiatives se mettent en place pour tenter de réduire les impacts.

Décryptage  |  Eau  |    |  Dorothée Laperche Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.233.217.242
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Antibiorésistance : les activités de soin se mobilisent pour réduire les rejets dans l'eau
Environnement & Technique N°369 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°369
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]
Si la problématique de la présence de résidus de médicaments et détergents dans les effluents ainsi que le milieu naturel est désormais bien identifiée, la question de leur élimination doit être accentuée sur le terrain. Outre l'impact sur les milieux naturels, ces substances pourraient en effet jouer un rôle dans l'acquisition de résistances par les bactéries.   Nous nous sommes fixés un objectif de 50% de réduction de la contamination sur le poulet   Jean-Yves Madec,...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 9? par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager