En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Les mangroves disparaissent trois à quatre fois plus vite que les forêts

Biodiversité  |    |  Victor Roux-Goeken Actu-Environnement.com
La perte de forêts de mangroves progresse à un rythme trois à quatre fois plus rapide que celle des forêts, révèle le première atlas mondial des mangroves relayé mercredi 14 juillet par le Programme des Nations unies pour l'environnement (Pnue).

Un cinquième de la superficie des mangroves a été perdu depuis 1980, soit 35.600 kilomètres carrés. Les spécialistes s'accordent à dire que ces forêts côtières couvraient plus de 200.000 km2. Elles s'étendent désormais dans 123 pays sur 150.000 km2, l'équivalent du Surinam, de l'Etat de l'Illinois ou de la moitié des Philippines. L'Indonésie en abrite 21%, le Brésil 9%, l'Australie 7%, le Mexique et le Nigéria 5% chacun.

Le Pnue souligne tout de même quelques tendances positives : le rythme des pertes se réduit de 0,7% par an, et les efforts de restauration couvrent quelque 4.000 km2 depuis que les pays concernés ont fait le lien entre ces forêts côtières et les services rendus en matière de protection contre les crues, de réserves de poissons et de stocks de carbone.

Les mangroves génèrent chaque année entre 2.000 et 9.000 dollars et par hectare, bien plus que les revenus générés par des usages tels que l'aquaculture, l'agriculture ou le tourisme intensif…

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager