En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne présente son Livre blanc d'adaptation aux changements climatiques

La Commission a présenté sa stratégie en deux phases, destinée à aider les Etats-membres à se préparer aux impacts du changement climatique. Objectif : mettre en place d'ici 2013 une stratégie communautaire complète d'adaptation. Détails.

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
La Commission européenne a publié le 1er avril son Livre blanc qui présente les mesures de sa stratégie ''en deux phases'' visant à aider l'UE à s'adapter aux changements climatiques et atténuer les effets du réchauffement sur la population, l'économie et l'environnement.

Si l'UE s'est engagée à réduire de 20% ses émissions d'ici 2020 pour limiter le réchauffement de la planète à moins de 2°C, il n'est plus possible d'inverser la machine du changement climatique et ses conséquences sont irréversibles, a prévenu le commissaire européen à l'Environnement Stavros Dimas. Il devient donc urgent de se préparer, a-t-il souligné.

Rappelons que la Commission avait déjà publié le 29 juin 2007 un premier Livre vert sur le changement climatique qui proposait des possibilités d'action communautaire et lancé jusqu'au 30 novembre 2007 une consultation publique.

Déjà, depuis 1998, l'Europe a connu 100 grandes inondations qui ont fait plus de 700 morts, déplacé un demi million de personnes et causé pour 25 milliards d'euros de dégâts, a précisé M. Dimas. A long terme, selon le commissaire aux Affaires maritimes et à la pêche, Joe Borg, près de 50% de la population européenne vivant en région côtière sera exposée à ce risque d'inondations.

Pour s'adapter, il s'agit donc de trouver des moyens d'utiliser l'eau plus efficacement, de mettre au point des cultures qui résistent aux sécheresses et de renforcer les infrastructures côtières de protection contre les inondations, a souligné la Commission.

Pour ce faire, le Livre blanc entend définir un cadre dans lequel l'UE et les Etats membres devront diriger leurs actions. La Commission présente la première phase de sa stratégie qui sera menée jusqu'en 2012 et repose sur quatre domaines d'action. L'objectif étant de mieux comprendre le changement climatique et d'examiner les mesures d'adaptation envisageables ainsi que la façon d'intégrer l'adaptation dans les principales politiques communautaires. La Commission propose tout d'abord d'améliorer les connaissances en matière d'adaptation au niveau communautaire. Elle envisage de mettre en oeuvre d'ici 2011 un centre d'échange d'informations sur les effets du changement climatique.

Le Livre blanc propose également de tenir compte des impacts environnementaux dans tous les domaines politiques, notamment ceux de la santé, de l'agriculture, de la sylviculture, de la biodiversité et des politiques marines et côtières. Dans chaque domaine, les décideurs politiques devront en outre calculer les coûts d'action et d'inaction. Par ailleurs, la Commission rappelle que la plupart des mesures d'adaptation seront mises en œuvre au niveau national ou régional. Le rôle de l'Union européenne sera de soutenir ces efforts en adoptant une approche intégrée et coordonnée, notamment en ce qui concerne les questions et les politiques transfrontières qui sont largement intégrées au niveau de l'UE, souligne le Livre blanc.

La Commission indique également vouloir développer la coopération internationale sur le sujet et aider les pays les plus touchés. Rappelons que la Commission avait déjà demandé aux pays industrialisés et en développement d'élaborer des stratégies nationales d'adaptation, dans une communication présentant sa position dans la perspective de la réunion internationale sur le changement climatique qui doit se tenir à Copenhague en décembre prochain. Concernant la France, un plan national d'adaptation aux changements climatiques, prévu par le projet de loi de programme relatif à la mise en œuvre du Grenelle de l'environnement, devra être arrêté début 2011. Ce plan rassemblera des orientations sur des sujets comme la lutte contre les inondations et l'adaptation des zones littorales, l'évolution des forêts, la question de l'eau et l'adaptation de l'économie. Il doit trouver sa déclinaison territoriale dans les plans climat et dans les futurs schémas régionaux - climat air énergie.

Par ailleurs, la Commission créera un groupe de pilotage consacré aux incidences du changement climatique et à l'adaptation. Ce groupe réunira des représentants des États membres de l'UE qui participent à l'élaboration de programmes d'adaptation nationaux et régionaux et consultera des représentants de la société civile et de la communauté scientifique. Il recevra le soutien de groupes de travail techniques, notamment dans le domaine de l'agriculture. La Commission européenne doit élaborer pour 2013 sa stratégie communautaire complète d'adaptation au changement climatique.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager