En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La Commission européenne ouvre la consultation sur la norme en matière d'obligations vertes

Gouvernance  |    |  Dorothée Laperche  |  Actu-Environnement.com

La Commission européenne vient de lancer la consultation sur la norme qui donne les lignes à suivre en matière d'obligations vertes. Cette proposition s'appuie sur les travaux du groupe d'experts techniques sur la finance durable (TEG) de la Commission. Ce dernier avait publié une réactualisation de sa proposition de norme relative aux obligations vertes en mars dernier.

L'objectif de la norme est de déterminer quelles activités respectueuses du climat et de l'environnement devraient pouvoir bénéficier de financements au moyen d'obligations vertes. Elle se fonde notamment sur les réflexions concernant la classification des activités économiques durables, la taxonomie verte, en cours d'élaboration au niveau européen.

« Les obligations vertes contribueront à stimuler la large participation du secteur privé dont nous avons besoin pour amorcer une reprise économique durable, conforme au Pacte vert pour l'Europe, a déclaré Valdis Dombrovskis, vice-président exécutif chargé de la stabilité financière, des services financiers et de l'union des marchés des capitaux. Cette consultation vise à déterminer ce que l'UE et ses États membres peuvent faire pour soutenir et encourager l'émergence d'un marché des obligations vertes de grande échelle et de qualité. »

La consultation est ouverte jusqu'au vendredi 2 octobre 2020.

Cette norme fait partie des sujets abordés dans le cadre de la consultation sur la nouvelle version de la stratégie en matière de finance durable. Cette dernière devrait pouvoir être proposée au quatrième trimestre 2020.

Réactions2 réactions à cet article

 

J'aimerais qu'y soient intégrées les surfaces boisées des particuliers d'ou décote d'impôts, et les gens auraient moins envie de laisser en pelouse, perso j'ai en tout environ 5000 m2 et 3000 nu.
C'est la principale en campagne et banlieue fourniture de BRF tellement utile pour les centrales d'épuration.
Et la France pour juste un crayon de plume au milieu de milliers de lois, gagnerait de précieux pourcentages.
Vu par satellite pas de triche possible.

pemmore | 16 juin 2020 à 10h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

comment acheter ces obligations vertes ,ou pouvons nous déjà en trouver?

arc en ciel | 17 juin 2020 à 14h53
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager