Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Les débris de plastique marins concentreraient des métaux lourds

Risques  |    |  D. Laperche

"Les débris de plastique marins transportent des mélanges complexes de métaux lourds, souligne une étude (1) du CNRS réalisée à partir d'échantillons collectés grâce à une expédition de l'association 7e Continent. Ces matériaux se comportent non seulement comme une source de métaux résultant d'additifs intrinsèques au plastique, mais sont également capables de concentrer les métaux présents dans l'eau de mer sous forme de nanoparticules minérales ou matières adsorbées".

Les scientifiques de l'étude ont analysé des débris de plastique collectés dans le gyre subtropical de l'Atlantique Nord. Ils ont comparé les teneurs en métaux avec ceux présents dans des emballages. "Les résultats démontrent que la concentration de certains métaux comme l'arsenic (As), le titane (Ti), le nickel (Ni) et le cadmium (Cd) augmente avec l'état d'oxydation du plastique", note l'étude. Par exemple, certains plastiques collectés (2) peuvent contenir jusqu'à 4284 µg/g de cadmium alors que les emballages neufs en contiennent moins de 0,01 µg/g.

1. Consulter les travaux
https://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S026974911832459X?via%3Dihub
2. 22 emballages analysés

Réactions1 réaction à cet article

Très intéressante technique pour dépolluer l'eau de mer de ses métaux lourds ! A généraliser

glaudius92 | 11 décembre 2018 à 16h34 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Barrages flottants anti-pollution : anti-MES, absorbant ou de confinement DIFOPE
CH4DETECT : capteurs intelligents pour surveiller les pertes de biogaz EXPOBIOGAZ