Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Un décret entérine le redémarrage accentué des centrales à charbon jusqu'en 2024

Energie  |    |  Félix Gouty

En vertu d'un décret paru ce jeudi 15 s...

Réactions2 réactions à cet article

 

Et à qui doit-on avant tout ce redémarrage de centrales à charbon, alors que la France (et le reste du monde) connaît désormais de plein fouet les effets du réchauffement climatique ? Au parc électronucléaire français dont près de la moitié des tranches de centrales nucléaires sont actuellement en maintenance pour défauts de fonctionnement divers ! Et non aux renouvelables qui eux font leur taff.
Énergies renouvelables qui seraient bien mieux développés et sécurisant pour l'approvisionnement en électricité si le lobby pro-nucléaire n'avait pas depuis des décennies entravé leur mise en œuvre en douceur, soit dit en passant... Idem pour les économies d'énergies et le passage dans les mœurs et habitudes de la sobriété énergétique, torpillés par l'illusion d'une électricité d'origine nucléaire abondante, sans limites de production et peu chère.
Mais la France a fait le choix de mettre ses œufs dans le même panier radioactif et semble vouloir renouveler cette grossière erreur stratégique en voulant lancer la construction de dizaines de nouveaux réacteurs.

Pégase | 16 septembre 2022 à 09h43
 
Signaler un contenu inapproprié
 

On a 3 tranches de centrales Charbon de 600 MW, 1 au Havre, qui est de même génération que les 2 tranches de Cordemais, rénovées aussi pour objectif de durer jusqu' à 2035, rénovées jusqu'à filtration, épuration des fumées, et salle de commande ? A Cordemais, projet écolo-coco-combust attendu avec angoisse et Au Havre, la tranche a été arrêtée mars 2021. M'enfin ! L 'Allemagne ne s'embarrasse de principes (qu'elle distribue pourtant avec force coups de mentons aux autres pays !) et se préparait à faire fonctionner ses centrales charbon, y compris lignite jusqu'à 2038, mais c'était avant la fermeture des gazoducs de l'Est.. EDF a t il suffisamment de centrales électriques pilotables, avec autant de ressources diversifiées comme celles celles du charbon, pour se priver de 600 MW, correspondant à une puissance efficiente fournie par 300 éoliennes.. les intermittentes du triste spectacle de la gabegie des gouvernements successifs depuis 1995 incapables de faire un " plan énergétique " , comme il y a eu des plans "centrales nucléaires", "concorde " .. Pourquoi ne pas se lancer dans des parcs éoliens, MAIS ALORS il faut à la fois s'assurer que les territoires bénéficieront d'y faire les constructions des pales, rotor, alternateurs, nacelle .. Tout intégrer pour un développement économique français. Qu' un ministre signe un contrat avec un investisseur X, d'un pays T, avec des pales d'un pays z, un mât d'un pays v, .. Moi aussi je saurais faire.. aurait dit ma grand mère

J Cl M 44 | Aujourd'hui à 11h07
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Borne de recharge électrique Pulse WB-AC 3,7-11 kW MADIC Group
Mobilité: infrastructure et service de distribution d'énergies alternatives MADIC Group