En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Emballages : Léko dépose une demande officielle d'agrément pour la période 2018-2022

Déchets  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°367 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°367
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Mercredi 18 janvier, Léko a confirmé le dépôt officiel d'une demande d'agrément en tant qu'éco-organisme pour la filière de responsabilité élargie des producteurs (REP) des emballages ménagers. Cette demande porte sur la période 2018-2022. "Porté par sept membres fondateurs, Léko est soutenu par 650 entreprises représentant 20% des contributions versées aux éco-organismes de la filière des emballages", explique le candidat qui souhaite "redynamiser la REP".

La décision finale d'agrément des pouvoirs publics devrait intervenir d'ici mars 2017. L'entreprise annonce vouloir consolider ses effectifs au cours de 2017 pour pouvoir proposer son offre aux acteurs de la filière. L'objectif de candidat est d'être "pleinement opérationnel" en janvier prochain. Si elle obtient l'agrément, l'entreprise vise 10% de part de marché en 2018.

A cette occasion, Léko revient sur l'avis rendu il y a quelques jours par l'Autorité de la concurrence concernant la REP emballages : "cet avis (…) impulse un nouveau pas vers l'organisation d'une concurrence saine et équitable au service des acteurs du recyclage des emballages ménagers en France et de l'intérêt général".

Simplicité, transparence et partenariat

Globalement, Léko entend "[proposer] une approche complémentaire" pour atteindre l'objectif officiel de 75% de recyclage. L'entreprise estime que la concurrence entre éco-organismes constitue "un facteur stimulant pour atteindre cet objectif".

L'entreprise déclare vouloir être "un éco-organisme au service des collectivités locales et des entreprises, qu'il considérera comme de véritables clients". Elle "place (…) la collaboration des parties prenantes au cœur de son offre et de son positionnement" et son dossier de candidature a été pensé et élaboré selon les attentes et les besoins des acteurs du marché. Elle explique que sa démarche équilibre les relations entre les acteurs, s'appuie sur des plateformes collaboratives, permet l'ouverture des données, la mobilisation et la mutualisation des expertises. "Simplicité, transparence et partenariat" en sont les maîtres mots.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager