Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Salon Hyvolution : partenariats en série pour produire de l'hydrogène destiné aux carburants aériens

Energie  |    |  F. Roussel

À l'occasion du salon Hyvolution qui se tient à Paris jusqu'au 1er février, les signatures de partenariats vont bon train. Les producteurs d'hydrogène se rapprochent des producteurs d'électro-carburants (e-kérosène, e-méthanol, e-ammoniac, e-méthane), incontournables pour atteindre les objectifs européens de réduction des émissions de l'aviation en 2050. La production de ces « e-fuels » nécessitant de l'hydrogène combiné à du dioxyde de carbone (CO2) ou de l'azote (N2).

Ainsi, le producteur d'hydrogène vert, Lhyfe, et le groupe International SAF+, spécialisé dans la production et la commercialisation d'e-SAF (pour « electro-sustainable aviation fuels »), souhaitent combiner leurs expertises. Un site de production pourrait voir le jour dans la région du Havre (Seine-Maritime) où Lhyfe construirait un site de production d'hydrogène vert d'une capacité de plus de 100 tonnes par jour (pour 300 mégawatts de capacité d'électrolyse installée), afin d'alimenter un site de production d'e-SAF que SAF+ envisage de construire. Cet ensemble industriel serait connecté au réseau de transport d'hydrocarbures, pour acheminer l'e-SAF obtenu depuis Le Havre jusqu'aux aéroports de la région parisienne, ainsi que du Nord et de l'Est de la France via les infrastructures existantes. Les deux partenaires visent un début de commercialisation à horizon 2030.

Deuxième annonce : la Banque des territoires et le producteur d'hydrogène bas-carbone, H2V, ont conclu un accord pour investir dans les cinq prochaines années dans des projets de production d'hydrogène et d'électro-carburants. Un premier site, identifié dans le cadre de ce nouveau partenariat, pourrait concerner le projet en cours mené par H2V à Fos-sur-Mer (Bouches-du-Rhône), d'une puissance de 200 MW. Ce projet a pour ambition de produire 28 000 tonnes d'hydrogène bas-carbone dédié à la production annuelle de 140 000 tonnes d'e-méthanol pour avitailler entre autres la flotte de transport de CMA CGM.

Enfin, en Nouvelle-Aquitaine cette fois, l'aéroport de Bordeaux a annoncé une coopération avec le producteur d'hydrogène Elyse Energy pour mettre en place une filière d'approvisionnement régionale d'électro-carburants pour les besoins de l'aéroport. L'idée est d'étudier les volumes de carburants nécessaires aux besoins de l'aéroport de Bordeaux et de concevoir des contrats d'achat et de distribution pour un carburant qui proviendrait, notamment, de l'usine BioTJet de Lacq (Pyrénées-Atlantiques) en cours de développement par Elyse Energy. D'autres acteurs peuvent rejoindre l'initiative.

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question à la journaliste Florence Roussel

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Variotec® 460 Tracergas : détecteur de gaz traceur pour conduites enterrées SEWERIN
VEGABAR 28 - Capteur de pression avec fonction commutation VEGA