En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Choisir une station de ski en fonction de son impact environnemental

Eau et assainissement, chauffage, transport, paysage. Les stations de ski sont à la croisée de nombreuses problématiques environnementales. Très exposées au risque climatique, ces communes sont de plus en plus nombreuses à s'impliquer, à l'instar de celles qui ont décidé d'établir un bilan carbone.

Reportage vidéo  |  Gouvernance  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com

Pourquoi ne pas choisir sa station de ski en fonction de son impact environnemental et de ses efforts de réduction en la matière ? Telle est l'idée portée par l'association Mountain Riders qui fête d'ailleurs ses 10 ans le 8 avril. Pour cela l'asso a édité un guide gratuit qui établit un classement des stations en fonction des mesures adoptées pour l'eau, les déchets, l'énergie, la gestion des territoires etc…

Sur le terrain d'ailleurs, les choses évoluent rapidement. Avec une activité économique extrêmement dépendante de la météo et de l'évolution du climat, nombreuses sont les stations qui prennent la problématique au sérieux. Parallèlement à l'engagement dans la charte développement durable des stations de montagne, le bilan carbone constitue l'une des méthodes disponibles pour évaluer son impact environnemental, même si cela reste un outil surtout axé « émission de CO2 ».

Pour preuve des limites de cet outil d'évaluation, la question des prélèvements d'eau - pour la fabrication de neige de culture notamment - est sous le feu de l'actualité alors que la saison hivernale bat son plein.

Réactions1 réaction à cet article

 

Mountain Riders, comme Surf Riders, sont des associations qui ne devraient pas être qualifiées pour parler d'environnement, tellement cette notion est contraire à leurs thématiques principales.
Le "bilan carbone" d'une station de ski, comme celui des surfeurs, malgré la "coolitude" de la glisse, est nécessairement déplorable...
Que ces gens assument leurs contradictions sans nous dire leur messe "écolo-durable", par pitié !

Albatros | 13 février 2018 à 11h54
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…