Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Réserve de la plaine des Maures : sa gestion confiée à la SNPN

Biodiversité  |    |  Laurent Radisson

Elle avait fait l'objet d'un grave incendie, il y a tout juste un an, qui avait occasionné le retrait du département du Var de sa gestion. La réserve naturelle de la plaine des Maures, créée en 2009, dispose, depuis le 1er août, d'un nouveau gestionnaire. Le préfet a, en effet, désigné la Société nationale de protection de la nature (SNPN) à l'issue d'un appel à manifestation d'intérêt lancé le 15 avril dernier.

Un consensus très large s'est dégagé au sein du comité consultatif de la réserve en faveur de cette association de protection de la nature, indique la préfecture dans un communiqué. « Une convention sera passée entre l'État et la SNPN, qui sera chargée d'élaborer un projet de territoire, précise-t-elle. L'ensemble des acteurs seront étroitement associés à ce projet, de façon à établir un nouveau plan de gestion de la réserve, qui permettra de concilier les enjeux liés à la gestion forestière, à la défense des forêts contre les incendies (DFCI), mais aussi le développement agricole avec la préservation du patrimoine naturel exceptionnel de la réserve. »

« Nous sommes déterminés à construire de nouvelles bases de dialogue et de concertation avec tous les acteurs du territoire », confirme Rémi Luglia, président de la SNPN, qui gère déjà la réserve nationale de Camargue et celle du lac de Grand-Lieu. L'incendie d'août 2021 avait exacerbé les tensions entre les parties prenantes de ce territoire d'une très riche biodiversité, qui abrite notamment l'emblématique tortue d'Herman. « Sa particularité est d'accueillir également une grande diversité d'activités humaines, ce qui nécessite de concilier les enjeux écologiques, les enjeux patrimoniaux et les enjeux humaines : agriculture, exploitation forestière, DFCI, chasse, pêche, activités de plein nature et écotourisme, habitat diffus… », détaille la SNPN.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]