En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Prise à partie de NKM : les Verts dénoncent un contre-feu médiatique

Gouvernance  |    |  Carine Seghier Actu-Environnement.com
Les Verts ont déploré jeudi que le débat public de mercredi avant le vote solennel sur la loi OGM n'ait porté que sur Nathalie Kosciusko-Morizet, empêchant qu'il ne s'attache aux véritables dangers sanitaires, environnementaux et démocratiques de la loi OGM. Ce pataquès tombe à point nommé pour le gouvernement, estiment-ils dans un communiqué. Pourtant, le moment est grave : contre les engagements pris lors du Grenelle, contre l'avis de 70 % des Français, le gouvernement a réussi nous faire ingurgiter les OGM sans qu'on parle beaucoup du fond de la loi elle-même !, déplore le parti écologiste. Selon lui, la loi qui vient d'être votée autorise les OGM dans toutes la production française à hauteur de 0,9 % sans que les consommateurs n'en soient avertis.
Seul, l'amendement Chaissaigne, portant sur l'article 4 et protégeant les produits labellisés d'une présence OGM supérieure à 0,9%, est une avancée, mais ses chances de passer les fourches caudines du Sénat sont bien moindres, ajoutent les Verts. La loi, votée à une très courte majorité, sera examinée en seconde lecture par le Sénat à partir du 16 avril.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…