Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Plans urbains de mobilité durable : le JRC chiffre le potentiel de réduction des émissions dans l'UE

Transport  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Environnement & Technique N°335 Cet article a été publié dans Environnement & Technique n°335
[ Plus d'info sur ce numéro | S'abonner à la revue - Se connecter à l'espace abonné ]

Les plans urbains de mobilité écologique peuvent réduire jusqu'à 8,8% des émissions de CO2 des transports d'Europe en 2030, selon un rapport du Centre commun de recherche européen (JRC) publié le 7 mars.

Ce rapport quantifie les réductions potentielles des émissions de CO2 des pays de l'Union européenne à travers une série de "mesures de durabilité" des transports urbains mises en œuvre. Toutefois, il ne tient pas compte des coûts de dépollution.

Zones de péage urbain de congestion, télétravail ainsi que la réaffectation des voies de circulation pour les transports en commun sont trois mesures mises en avant par le JRC. Ensemble, ces mesures représenteraient "une réduction de 18,3 millions de tonnes de CO2, ce qui correspond à 75.000 vols de Londres à New York", chiffre le Centre.

D'autres mesures ont également été évaluées telles que les infrastructures cyclables et piétonnes (potentiel de réduction de 578 à 724 kilotonnes de CO2), les zones de circulation à faible vitesse (potentiel de - 476 à 596 kilotonnes de CO2), l'autopartage et le covoiturage (potentiel de - 442 à 554 kilotonnes de CO2).

Les zones urbaines représentent 23% des émissions de CO2 des transports, soit environ un quart des émissions totales de l'UE de CO2. Le coût total de la congestion dans l'UE est estimé à 80 milliards € par an.

Le JRC identifie Chypre et le Luxembourg parmi les pays membres "ayant le plus de potentiel pour réduire leurs émissions de CO2 de transports urbains jusqu'à 10,3% en 2030". Ils sont suivis par la Suède (jusqu'à 9,3%) et l'Estonie (jusqu'à 9,2%).

Selon un sondage Eurobaromètre publié fin 2013, la moitié des Européens (50%) roulent en voiture tous les jours, 16% utilisent les transports publics combinés et 12% pratiquent le vélo.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager