En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le projet Lyon-Turin dans le collimateur du Gouvernement

Le Gouvernement a annoncé une pause dans les projets d'infrastructures de transport. La ligne ferroviaire Lyon-Turin est concernée. L'un de ses plus farouches opposants, Daniel Ibanez, était venu sur notre plateau pour dénoncer le projet. Profitez de l'été pour revoir l'émission !

Plateau-TV  |  Transport  |    |  Marie Jo SaderActu-Environnement.com
Le projet Lyon-Turin dans le collimateur du Gouvernement

La ministre des Transports Elisabeth Borne a annoncé "une pause" pour les grands projets d'infrastructure de transport en cours de construction. Objet d'une vive opposition, le projet de ligne ferroviaire Lyon-Turin est concerné. Auditionnée par l'Assemblée nationale, la ministre a rappelé que le projet "a été financé à 40% par l'Union Européenne, mais aussi à 35% par l'Italie. [Il] fait partie des réseaux trans-européens, donc c'est aussi une question et un aspect qu'on devra prendre en compte dans les décisions (…) sur ce projet". Une façon de préciser que la France n'est pas seule à décider.

La ministre reçoit ce lundi 24 juillet Hubert du Mesnil, président de Tunnel Euralpin Lyon Turin TELT-SAS, le promoteur public en charge de la réalisation et de la gestion de la section transfrontalière. La députée européenne Michèle Rivasi, opposée au projet, a également demandé à être reçue avec le spécialiste du projet Daniel Ibanez. Ce dernier vient d'ailleurs de déposer un nouveau recours au Tribunal administratif de Paris.

Daniel Ibanez était venu sur notre plateau pour évoquer le projet de ligne ferroviaire dans le cadre d'une émission consacrée à l'utilité de la procédure de débat public. Contrairement à d'autres infrastructures, la ligne Lyon-Turin n'a pas fait l'objet d'un débat public. Profitez de la pause estivale pour revoir l'émission. Marie Jo Sader reçevait sur notre plateau Actu-Environnement :

Daniel Ibanez
Consultant, économiste des procédures collectives
Christian Leyrit
Président de la Commission nationale du débat public (CNDP)

Réactions1 réaction à cet article

 

Lyon-Turin est un "éléphant blanc" dont j'entends parler depuis au moins 1988. Il n'est pas réalisé pour toute une série de bonnes raisons et il peut être raisonnablement escompté qu'il ne se réalisera pas. La démocratie avance, comme le montrent les explications de M. Leyrit que l'on peine à ouïr entre les gesticulations de M. Ibanez, dont les intérêts de consultants ne doivent pas l'amener à se considérer comme le seul garant de la démocratie...

Albatros | 25 juillet 2017 à 19h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Marie Jo Sader

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…