En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Projet ADAGE : des propositions visant à adapter le secteur agricole au changement climatique

Agroécologie  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Lancé en février dernier pour une durée d'un an, le projet ADAGE (ADaptation au changement climatique de l'AGriculture et des Écosystèmes anthropisés) est un Atelier de réflexion prospective (ARP), créé dans le cadre d'un appel à projets de l'Agence Nationale de la Recherche (ANR) coordonné par l'Institut scientifique de recherche agronomique (INRA). Son objectif vise à identifier les recherches nécessaires pour adapter au changement climatique l'agriculture et les écosystèmes gérés par l'homme, tels que les forêts, les prairies et les milieux aquatiques.

L'Atelier de Réflexion Prospective ADAGE, animé par Jean-François Soussana, directeur de recherche INRA, a rendu le 15 décembre ses conclusions. Cet atelier a abouti ''à des propositions concrètes'', à partir des contributions de plus de 150 experts à destination de l'ANR et des ministères concernant une stratégie nationale de la recherche, précise l'INRA.

L'Atelier ADAGE souligne ainsi ''la nécessité d'observer, d'expérimenter et de modéliser les trajectoires couplées des écosystèmes et des sociétés humaines sous l'influence du changement climatique''. 


Selon l'INRA, les travaux ont permis d'identifier 5 types d'actions à prendre à compte pour favoriser l'adaptation au changement climatique :
 réduire les incertitudes concernant les impacts du changement climatique et la vulnérabilité,
 favoriser la résilience des écosystèmes gérés et de l'agriculture à la variabilité du climat,
 identifier les mesures ''sans regret au regard d'autres enjeux'' (effet de serre, sécurité alimentaire, biodiversité, ressources en eau et en sols),
 développer des technologies innovantes de l'adaptation (ingénierie agronomique et écologique, biotechnologies),
et enfin, proposer des modes de gouvernance adaptative des territoires et des ressources naturelles.

Parmi les priorités de recherche identifiées par le projet ADAGE figurent la mise au point d'outils ''quasi-opérationnels'' de prévision des impacts régionaux du changement climatique,
 la compréhension et la maîtrise des interactions entre dynamique du climat, dynamique de la biodiversité et de la santé des écosystèmes,
 l'adaptation des espèces cultivées aux modifications du climat et de la composition de l'atmosphère ou encore l'adaptation des sociétés à agriculture de subsistance et des zones naturelles protégées.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager