En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

2008 parmi les années les plus marquées par les catastrophes naturelles

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Selon le Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), l'année 2008 a été l'une des années les plus catastrophiques en matière d'événements climatiques.

En Asie, le cyclone Nargis en mai dernier a fait 78.000 morts au moins au Myanmar (Birmanie). Le même mois, 70.000 personnes ont péri et 18.000 autres ont été portées disparues dans le séisme de la province chinoise du Sichuan. La saison des ouragans dans l'Atlantique a également dévasté les Caraïbes, l'Amérique centrale et les Etats-Unis, a rappelé le PNUE dans un communiqué publié le 31 décembre.

D'après un rapport de la société d'assurance Munich Re, les catastrophes naturelles ont fait 220.000 morts en 2008, tandis que le montant total des dégâts est évalué à 200 milliards de dollars dont 45 milliards de dommages assurés. Cela représente le double des coûts pour l'année 2007.

L'année 2008 a aussi été marquée par des extrêmes climatiques, des inondations, des sécheresses, des tempêtes de neige, des vagues de chaleur et de froid, tandis que le volume de glace dans l'Arctique a connu un de ses niveaux les plus bas jamais enregistrés, a souligné le PNUE.

Les négociations en cours depuis la Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques de Bali doivent aboutir en 2009 à Copenhague avec une convention ambitieuse imposant des limites à l'émission de gaz à effet de serre, responsables du réchauffement climatique planétaire, a indiqué le Programme.

Selon l'Organisation météorologique mondiale (OMM), 2008 a été la dixième année la plus chaude depuis 1850, date à laquelle ont débuté les mesures régulières de température.

Réactions1 réaction à cet article

 
catastrophe

à climat égal les événements climatiques seront de plus en plus catastrophiques et cela dû à la seule augmentaion de la population.
sur une terre vierge il n'y aurait pas de morts.

dexter seredenpide | 06 janvier 2009 à 07h50
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager