En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Remaniement : Ségolène Royal maintenue, Alain Vidalies, nouveau secrétaire d'Etat aux Transports

Le remaniement préserve, cette fois, les diverses responsabilités ministérielles en matière d'environnement. En marge du remplacement de Montebourg par Macron, on note le départ de Cuvillier remplacé par Vidalies au secrétariat d'Etat aux Transports.

Gouvernance  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Remaniement : Ségolène Royal maintenue, Alain Vidalies, nouveau secrétaire d'Etat aux Transports

Ce mardi 26 août, François Hollande et Manuel Valls ont dévoilé la nouvelle composition du gouvernement, suite à la démission de Manuel Valls et sa reconduction au poste de Premier ministre.

Concernant l'environnement, Ségolène Royal est maintenue à son poste de ministre de l'Ecologie, du Développement Durable et de l'Energie. En revanche, Alain Vidalies est nommé secrétaire d'Etat aux Transports, à la Mer et à la Pêche. Il remplace Fréderic Cuvillier qui a refusé de continuer dans ses fonctions, malgré la demande du Président de la République et du Premier ministre.

Stéphane Le Foll est confirmé en tant que ministre de l'Agriculture et porte-parole du gouvernement. De même, Sylvia Pinel est maintenue au poste de ministre du Logement, de l'Egalité des territoires et de la Ruralité.

Quant à Arnaud Montebourg, l'ancien ministre de l'Economie à l'origine de ce remaniement, il est remplacé par Emmanuel Macron. Ce dernier occupait depuis mai 2012 les fonctions de secrétaire général adjoint de la présidence de la République.

Le prochain conseil des ministres aura lieu demain à 10 heures.

Cuvillier manquait d'autonomie

Alors que François Hollande et Manuel Valls lui ont proposé de poursuivre sa mission, Fréderic Cuvillier a annoncé en amont de la présentation du nouveau gouvernement son refus de poursuivre l'aventure.

"Dans la configuration qui m'a été proposée, j'estime ne pas disposer [d'une capacité d'action pleine et entière] et de l'autonomie nécessaire à la réussite d'une politique cohérente", a expliqué l'ancien secrétaire d'Etat, estimant qu'"en effet, les infrastructures, les transports et la mer doivent être la clé de voute du pacte de solidarité décidé par le Président de la République".

Parmi les sujets clés, Fréderic Cuvillier cite en premier lieu l'élaboration d'"une véritable politique maritime intégrée", puis les nouvelles politiques de mobilité, la "structuration des filières industrielles créatrices d'emploi" et "l'innovation dans les projet structurants et ambitieux".

Réactions5 réactions à cet article

 

Ségolène Royal maintenue ?
Non ?
Quelle surprise ! (^^)
Accessoirement, je me demande bien pourquoi les photographes s'obstinent à la prendre de profil, avec son nez à "piquer les gaufrettes" ?
Celui de l'Est Républicain qui avait osé immortaliser le triple menton de Nadine Morano s'était attiré les foudres de la sarkozette !

Tireman | 27 août 2014 à 10h08
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bon départ Mr Cuvillier, vous avez bien défendu la pêche la plus destructrice. Nous ne regretterons pas votre "véritable politique maritime intégrée", certainement très productiviste. Nous espérons simplement que votre successeur aura une approche plus favorable à la préservation de la vie dans les océans.
Les poissons, coquillages, crustacés, coraux et compagnie vous saluent.

Abeille | 27 août 2014 à 10h13
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Sans être un grand fan de Madame Royal, de la stabilité dans ce ministère tant secoué est une bonne chose.

Marc67 | 27 août 2014 à 11h10
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bravo le macho !
Eh, Tireman, on voit que tu n'es pas à court d'arguments percutants.
Au milieu du pataquès politique, on est au moins sûr que la franchouillardise et la beaufitude seront toujours bien défendues par leurs courageux petits soldats…

moudiblouz | 28 août 2014 à 10h40
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Mon cher moudiblouz, d'abord, bonjour.
Ben oui, quand on veut donner des leçons de savoir vivre, c'est déjà un bon début.
Et quant au tutoiement, là aussi, c'est à éviter, toujours quand on veut donner des leçons, ne pensez-vous pas ?

Tireman | 28 août 2014 à 13h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Philippe Collet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager