En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Quels risques sanitaires autour des jouets pour enfants ?

Phtalates, retardateurs de flamme bromés, formaldéhyde… sont autant de composés à risques encore trop souvent présents dans les jouets, même estampillés CE. Alors à défaut de label "écologique" spécifique, l'éco-conception constitue-t-elle la solution ? Actu-Environnement mène l'enquête.

Reportage vidéo  |  Risques  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com
Quels risques sanitaires autour des jouets pour enfants ?

Acheter des jouets de qualité et sécurisés : à l'approche de Noël, telles sont les deux principales attentes des parents. Si en France la norme NF garantie la résistance mécanique et un risque minimal d'accident lors de l'utilisation des jouets d'enfant, du côté sanitaire les critères restent trop mous. De nombreux composés chimiques polluants sont encore utilisés lors de la fabrication de jouets, même marqués CE (Conformité Européenne), exposant potentiellement les enfants à des perturbateurs endocriniens et à des molécules cancérigènes, voire reprotoxiques.

A la recherche du jouet écolo

Dans ce contexte, nombre de consommateurs, souvent soucieux de donner un sens aux cadeaux qu'ils offrent, souhaitent se tourner vers des jouets "écologiques". Problème : qu'entend-on par écologique ?

S'agit-il de jouets en bois ? Pas nécessairement : certains vernis rejettent des COV. S'agit-il de jeux de sensibilisation fonctionnant par exemple à l'énergie solaire ? La plupart du temps il s'agit de gadgets en plastique. S'agit-il de jouets dont l'origine est connue à l'instar de certains produits alimentaires bio ? Dans ce cas, c'est affaire de confiance vis-à-vis du producteur.

L'absence d'un label garantissant instantanément au consommateur la qualité écologique et sanitaire du jouet est donc criante.

La piste "écoconception"

Dans l'attente, la prise en compte par les fabricants, des impacts environnementaux dans la conception et le développement des jouets et l'intégration des aspects environnementaux tout au long de leur cycle de vie (de la matière première, à la fin de vie en passant par la fabrication, la logistique, la distribution et l'usage) constitue une solution pour des jouets durables garantissant une plus grande sécurité sanitaire.

Mais nombre de freins brident le développement de jouets écoconçus. L'éco-conception implique par exemple d'appréhender globalement la chaîne de production et de distribution. Un objectif difficilement atteignable à grande échelle lorsque 70 % des jouets commercialisés en France sont fabriqués en Chine. De plus, l'éco-conception induit un surcoût, et le fabricant doit alors accepter de rogner sur ses marges…

Réactions1 réaction à cet article

 

2 pistes auxquelles les parents pourraient réfléchir :
- limiter le nombre de jouets, les enfants croulent sous les jouets donc préférer quelques jouets de qualité,
- acheter des jouets d'occasion pour réduire ainsi la consommation de matières premières et d'énergie servant à produire toujours plus de jouets neufs ...

ML | 15 décembre 2011 à 09h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…