Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

La zone industrielle de Nantes-Saint-Nazaire obtient une aide à sa décarbonation

Gouvernance  |    |  F. Gouty

Dunkerque, Fos-sur-Mer, Le Havre et, désormais, le port de Nantes-Saint-Nazaire. « Le Grand-Ouest rejoint l'équipe de France des zones industrielles bas carbone (ou Zibac) », résume ainsi Roland Lescure, ministre délégué chargé de l'Industrie, dans une interview (1) donnée au journal Ouest-France. Cette annonce s'inscrit dans le cadre d'un appel à projets – nom de code « Zibac » – lancé en février 2022 dans le cadre du plan France 2030. L'objectif de ce dispositif est d'accompagner et de financer la décarbonation de sites particulièrement émetteurs de gaz à effet de serre. « Ces zones industrielles bas carbone sont le symbole de ce qu'on souhaite faire : rassembler un écosystème local, élus, université, entreprises autour d'un projet de transformation écologique d'un territoire », indique Roland Lescure.

En tant que lauréat, le port ligérien recevra une aide totale de 4,1 millions d'euros, dont une moitié en provenance de l'État et le reste des collectivités et des industriels locaux. D'après le ministère, les émissions des activités du port de Nantes-Saint-Nazaire représentent environ 8 % des émissions industrielles nationales (pour 21 % pour Dunkerque, par exemple), comptant pour 78 millions de tonnes d'équivalent CO2 en 2021. Pour décarboner son bilan, la zone portuaire mise sur toutes les possibilités : la production d'hydrogène renouvelable en mer avec la société Lhyfe, la reconversion tant attendue de la centrale à charbon de Cordemais, l'une des deux dernières en activité en France, ou encore l'autoconsommation à base de panneaux photovoltaïques.

1. Accéder à l'interview dans Ouest-France
https://www.ouest-france.fr/environnement/ecologie/transition-ecologique/info-ouest-france-le-port-de-nantes-st-nazaire-devient-la-quatrieme-zone-industrielle-bas-carbone-ba1a3de4-2a03-11ee-8d14-fb1d614639c2

RéactionsAucune réaction à cet article

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

SOFREL IoT Sensor : capteurs de température communicants LoRaWAN® LACROIX - Environment
BWT OPTIVAP, l'optimisation du traitement d'eau des chaudières vapeur BWT France