En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Obsolescence logicielle : une transaction pénale met fin aux poursuites contre Apple

Les mises à jour de certains iPhone constituaient bien une pratique commerciale trompeuse estime la DGCCRF qui a enquêté sur cette affaire d'« obsolescence logicielle ». Mais Apple a négocié une amende de 25 millions d'euros et échappera donc au procès.

Gouvernance  |    |  Philippe Collet Actu-Environnement.com
Nous avons détecté une activité anormale depuis votre adresse IP 3.235.30.155
L'accès aux articles a été verrouillé
Pour levez cette limitation, merci de nous contacter par email ou par téléphone :+ 33 (0)1 45 86 92 26.
Obsolescence logicielle : une transaction pénale met fin aux poursuites contre Apple
Ce vendredi 7 février, la direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) annonce que le groupe Apple a accepté de payer une amende de 25 millions d'euros dans le cadre des poursuites engagées contre lui par l'association Halte à l'obsolescence programmée (HOP). Celle-ci estimait que des mises à jour du système d'exploitation de certains modèles d'iPhone détérioraient les performances des téléphones, conduisant certains possesseurs à changer...

La suite de cet article est réservée à nos abonnés

Abonnez-vous pour un accès illimité 12,50 € par mois

Déjà abonné ? Identifiez-vous pour consulter l'article

Mot de passe oublié ?

Partager