Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Gouvernement Attal : l'Énergie prise en charge par Bercy, la Mer et la Sureté nucléaire par Roquelaure

Le gouvernement resserré voulu par Emmanuel Macron se traduit par une nouvelle répartition des responsabilités entre les ministères. La disparition de celui de la Transition énergétique bénéficie à Bruno Le Maire et à Christophe Béchu.

Gouvernance  |    |  N. Gorbatko
Gouvernement Attal : l'Énergie prise en charge par Bercy, la Mer et la Sureté nucléaire par Roquelaure

En attendant de connaître la composition définitive du gouvernement de Gabriel Attal, d'ici à quelques jours, plusieurs décrets publiés au Journal officiel détaillent les attributions des ministres en place. Parmi les nouveautés, certaines étaient déjà connues, comme le transfert à Bercy des compétences en matière de politique énergétique. Tout en conservant son poste de ministre de l'Économie, des Finances et de la Souveraineté industrielle et numérique, Bruno Le Maire s'occupe donc désormais aussi « d'assurer la sécurité d'approvisionnement et l'accès à l'énergie ». Dans ce cadre, il aura la responsabilité de veiller sur l'évolution des réseaux de transport d'énergie, sur l'exploitation et le développement des filières énergétiques, sur les tarifs et sur la lutte contre la précarité énergétique.

Il a d'ailleurs désormais autorité sur la direction générale de l'Énergie et du Climat (DGEC). Les dossiers liés aux matières premières et aux mines, exceptées les mines en mer, seront aussi de son ressort, de même que ceux qui concernent la politique industrielle, la recherche et l'innovation dans le secteur de l'énergie, y compris les marchés carbone – axés sur l'industrie et la production d'énergie pour le moment – et la décarbonation de l'industrie. En association avec le ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu, il a également pour mission de lutter contre le changement climatique, de promouvoir la maîtrise de l'énergie, l'efficacité énergétique et la transition, notamment de la mobilité, grâce au développement des bornes de recharge.

Bercy le grand programmateur

À ce titre, c'est donc Bruno Le Maire qui pilotera la Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) et la Stratégie nationale bas carbone (SNBC). Toujours avec Christophe Béchu, il aura en outre la main sur les certificats d'économies d'énergie (CEE), sur le développement de la chaleur renouvelable, sur la décarbonation des transports et des bâtiments, sur la sûreté et la sécurité nucléaires et sur les politiques dans le domaine de l'économie circulaire. Le ministre de l'Économie représentera le Premier ministre (chargé de la Planification écologique et énergétique) dans les négociations européennes et internationales sur l'énergie, en concertation avec le ministre de l'Europe et des Affaires étrangères.

Toujours ministre de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires, Christophe Béchu glane, lui aussi, plusieurs mandats supplémentaires. Rattaché jusqu'à aujourd'hui à Matignon, le secrétariat d'État à la Mer vient ainsi désormais rejoindre le « pôle Roquelaure ». Christophe Béchu traitera donc de tous les dossiers relatifs à la mer : activités navales, dont la construction et la rénovation, tourisme, navigation, littoral, recherche... Il préparera la planification de l'espace en mer et, avec le ministre de l'Agriculture, Marc Fesneau, gèrera la difficile question de l'aquaculture et de la pêche, de sa réglementation, de son contrôle et du financement de ses entreprises.

Roquelaure prend la mer

Il sera associé aux dossiers relatifs aux énergies renouvelables en mer. Parallèlement à la gestion durable des ressources maritimes, à la protection de l'environnement et des milieux marins, notamment à la lutte contre la pollution plastique et à la préparation de la Conférence des Nations unies sur l'océan de 2025, il devra également conduire la politique en matière de ressources minérales et minières en mer. Christophe Béchu s'occupera aussi de la sûreté et de la sécurité nucléaires, ainsi que de la gestion des matières et déchets radioactifs, y compris pour ce qui concerne le transport des matières radioactives et fissiles à usage civil, en coopération avec Bruno Le Maire. Il sera aussi responsable, avec Catherine Vautrin, ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, de ce qui se rattache à la radioprotection.

À ces attributions s'ajoute l'élaboration et la mise en œuvre de la politique de gestion durable des forêts et de la filière bois. Il devra par ailleurs se préoccuper de la lutte contre le gaspillage alimentaire, en coopération avec Marc Fesneau, et de la transition vers une économie circulaire. C'est désormais lui qui prendra en main la question de la réduction des émissions de gaz à effet de serre et celle de l'efficacité énergétique, notamment dans le cadre de la rénovation énergétique des bâtiments. Il aura par ailleurs la tutelle sur l'Agence nationale de l'habitat (Anah).

La santé au travail

Deux autres ministères évoluent en termes de périmètre : celui de l'Agriculture, qui gèrera les dossiers relatifs aux forêts, à la production de la biomasse et à la lutte contre la précarité alimentaire, ainsi que celui du Travail, qui se voit adjoindre le portefeuille de la santé. À ce titre, Catherine Vautrin sera notamment chargée de la prévention des accidents du travail et des maladies professionnelles, de la santé publique et de la prévention. En lien avec les autres ministres compétents, c'est elle qui devra prendre en charge d'éventuelles nouvelles crises sanitaires.

Réactions1 réaction à cet article

l'économie prend les rênes à l'instar de ce que pratiquait la royauté (Fouquet, Colbert et successeurs sous les républiques)

babucologne | 27 janvier 2024 à 10h08 Signaler un contenu inapproprié

Réagissez ou posez une question au journaliste Nadia Gorbatko

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
Tous les champs sont obligatoires

Partager

Axdis Prime, l'expert conseil en rénovation énergétique AXDIS PRO
Votre conseil en droit des problématiques Énergies-Climat Huglo Lepage Avocats