En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Le Conseil informel des ministres des transports de l'UE s'ouvre à La Rochelle

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com
Une réunion informelle des ministres européens des transports, organisée par Dominique Bussereau, Secrétaire d'Etat chargé des transports, se tient actuellement à La Rochelle jusqu'au 2 septembre. Au programme de la réunion : les transports urbains, la révision de la directive ''Eurovignette'', la sécurité maritime et les autoroutes de la mer.

Politique des transports urbains, révision de la directive ''Eurovignette''

Aujourd'hui, les ministres de l'UE 27 discuteront du projet de plan d'action sur la mobilité urbaine, qui sera établi sur la base du Livre vert présenté en 2007 par Jacques Barrot, ancien commissaire européen en charge des transports. Les ministres de l'UE discuteront également de la révision de la directive européenne ''Eurovignette'', relative à l'internalisation de coûts externes (congestion, pollution, bruit) dans les redevances des poids lourds pour l'utilisation de certaines infrastructures. Les débats de La Rochelle devront expliquer le plus clairement possible les enjeux de cette révision, qui s'inscrit dans la logique du principe ''pollueur- payeur'' mais dont l'application devra nécessairement tenir compte de la situation économique des transporteurs routiers européens.

Dans un communiqué, France Nature Environnement (FNE) a déclaré soutenir la proposition de la Commission européenne pour réviser la directive ''Eurovignette''. Il faut en effet que la tarification du transport routier de marchandises intègre les ''coûts externes'' liés à la pollution de l'environnement, a souligné la fédération d'associations environnementales.

Sécurité maritime et autoroutes de la mer

Le 2 septembre, les ministres aborderont également la sécurité du transport maritime. Ils proposeront les suites à donner aux mesures en cours de discussion pour améliorer la sécurité maritime le long des côtes européennes. Le Conseil européen des transports (..) est une occasion à ne pas manquer pour faire adopter rapidement les deux dernières mesures du ''Paquet Erika III'', a déclaré Antidia Citores, de Surfrider Foundation Europe.

Selon l'organisation, ces propositions de la Commission portent sur le contrôle du pavillon par les Etats et sur l'extension de la responsabilité civile des armateurs lors d'accidents maritimes. Les ministres examineront également les conditions de développement des autoroutes de la mer.

Par ailleurs, Antonio Tajani, vice-président de la Commission européenne et commissaire en charge des transports sera présent à la réunion. Les ministres des transports de Suisse, de Norvège, d'Islande, du Maroc, d'Algérie et de Tunisie participeront également aux débats.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager