En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Epargne responsable : les Français s'intéressent en priorité aux questions environnementales

Gouvernance  |    |  Rachida Boughriet Actu-Environnement.com

Les résultats de la dernière enquête, présentée ce jeudi 19 septembre par le Forum pour l'investissement responsable (FIR), "confirm[ent] l'intérêt des Français" pour les produits d'épargne et d'investissement socialement responsable (ISR). Selon l'enquête annuelle réalisée par l'Ifop pour le FIR et Vigeo-Eiris, la question environnementale arrive en tête des sujets que les Français sondés veulent voir pris en compte de façon prioritaire dans leur épargne. Les sujets environnementaux suscitent "un intérêt croissant" chez les sondés (pollution : 82 %, contre 80 % en 2018, changement climatique : 76 %, contre 71 % en 2018, biodiversité : 69 %, contre 63 % en 2018).

La biodiversité est le thème de la Semaine de la finance responsable qui débutera le 26 septembre. Plus d'un tiers des sondés se disent prêts à investir dans un produit financier dédié à ce thème. L'intérêt affiché pour la biodiversité enregistre une progression de 5 points par rapport à 2018.

En revanche, seuls 5 % des Français sondés (possédant au moins un produit d'épargne) sont passés à l'acte et ont investi dans un fond ISR. Une tendance qui stagne. L'ISR reste "méconnu du grand public" et est "peu mis en évidence par les établissements financiers", déplore le FIR.  Seulement 6 % des personnes interrogées déclarent s'être vu proposer de l'ISR par leur conseiller financier. 61 % des sondés n'ont  jamais entendu parler de l'ISR avant cette enquête.

La loi Pacte pour la croissance et la transformation des entreprises, qui entre en vigueur en 2020, pourrait néanmoins inverser la tendance. La loi "crée obligation d'offrir, à partir du 1er janvier 2020 des contrats d'assurance vie garantissant l'accès à des produits d'épargne verte ou solidaire ou socialement responsable. Une disposition qui devrait permettre aux particuliers épargnants de trouver de nouvelles voies d'épargne responsable", explique Nicole Notat, présidente de Vigeo Eiris. "Souhaitons que les Français fassent désormais le lien entre leurs aspirations et leur épargne et qu'ils choisissent l'ISR. La loi Pacte doit permettre de les y aider", ajoute Alexis Masse, président du FIR.

231 fonds ont obtenu, à ce jour, le label ISR soutenu par les pouvoirs publics. Ce label permet aux épargnants d'identifier plus facilement les placements ISR.

Réactions3 réactions à cet article

 

Toujours ce décalage horaire entre l'intention et l'action. Mais comme l'article le souligne, la responsabilité en incombe aussi en grande partie aux établissements bancaires conventionnels qui ont décidément bien du mal à appréhender les enjeux écologiques et le rôle que la finance peut jouer en positif (en négatif, c'est déjà fort bien documenté !).
Les produits financiers solidaires et/ou écologiques que la Nef, le Crédit coopératif ou encore la Maif proposent restent trop peu visibles de l'épargnant lambda. Il faut y remédier.

Pégase | 20 septembre 2019 à 12h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

"La finance verte est très souvent du greenwashing".
Charge aux financiers de démontrer que cette assertion serait fausse.
Voyons ce que fait Danone avec les mangroves du Sénégal...

Albatros | 20 septembre 2019 à 15h14
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Même ce type d'investissement n'est pas sûr , alors qu'on nous ment énormément sur la réalité bancaire USA et Allemagne compris.

Beaucoup de ces structures sont certainement plus ou moins honnêtes, mais c'est la BCE qui fabrique de la fausse monnaie légale (planche à billets) , tout comme la FED aux USA, qui ne l'est pas du tout du tout

Malheureusement seul l'or quoique son cours soit lui aussi "trafiqué" toutes les milli-secondes est une garantie depuis plus de 6000 ans.

Pour vous contre-informer Delamarche, Béchade, Gave, Herlin, BullionVault

Sagecol | 20 septembre 2019 à 16h37
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager