Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

HVE : le niveau de prérequis à la certification environnementale est supprimé par décret

Agroécologie  |    |  F. Gouty

Le premier niveau de la certification environnementale des exploitations agricoles sera supprimé dès le 1er novembre prochain. Cette décision est fixée par un nouveau décret publié, ce vendredi 27 octobre, au Journal officiel.

Concrètement, le texte (conservé dans sa version initiale) abroge les deux articles (D.617-2 et D.617-8) et efface toutes autres mentions dont relevait le niveau 1 de la certification d'exigence environnementale considérée par le code de la ruralité et de la pêche maritime (CRPM). Ce premier niveau de certification volontaire, obtenu à l'aide d'un bilan environnemental de l'exploitation visée au regard des exigences européennes, était jusqu'ici nécessaire à l'octroi des deux niveaux suivants : la certification environnementale proprement dite, avec des obligations d'investissement pour le maintien de la biodiversité, d'optimisation des ressources en eau, en fertilisants et en pesticides ; puis le label « haute valeur environnementale » (ou HVE, qui concerne aujourd'hui 9 % des exploitations agricoles), basé sur des obligations de résultats selon un système de points et donnant accès à un crédit d'impôt.

Pour le ministère de l'Agriculture, ce premier niveau n'était pas « construit comme une certification » à part entière, mais « comme une étape d'apprentissage » menant vers l'adoption d'un niveau HVE. Un certain nombre d'exploitants l'ont néanmoins considéré comme une finalité en soi, faisant apparaître une forme de « dérive du dispositif ».

Réactions2 réactions à cet article

 

Oh, il y aurait donc une "dérive du dispositif" ?! Pour un dispositif piqué par l'agroindustrie à France Nature Environnement afin 1) d'en déposséder les "écolos" 2) de le dénaturer en neutralisant sa portée contraignante 3) d'imposer une version édulcorée cousue main pour les intérêts catégoriels de l'agro-industrie en espérant torpiller le label AB (tout cela avec la complaisance du ministère de l'agriculture, toujours aux ordres de la FNSEA), cela n'a rien de bien surprenant...
C'est donc ce pseudo label HVE qui doit être supprimé au plus tôt !

Pégase | 28 octobre 2023 à 22h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Tout à fait d'accord avec toi Pégase ;)

Flocon | 30 octobre 2023 à 13h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Félix Gouty

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]