En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

L'hydrolien entre en phase de tests opérationnels

Le lancement effectif d'une série de tests en conditions réelles d'une hydrolienne de 500 kW au large de la Bretagne, marque une première étape avant la mise en service d'un parc de quatre turbines en 2012. Un tournant pour le développement des énergies marines en France.

Reportage vidéo  |  Energie  |    |  Baptiste ClarkeActu-Environnement.com
L'hydrolien entre en phase de tests opérationnels

Fin Août, l'hydrolien français a franchi une étape à Paimpol-Bréhat en Bretagne. L'hydrolienne d'une puissance de 500 kW, assemblée sur les chantiers navals DCNS à Brest, a été remorquée jusqu'à sa zone d'immersion en mer pour y passer une série de tests en conditions réelles : une première étape avant la mise en service d'un parc de quatre hydroliennes en 2012.

Après avoir achevé l'assemblage les deux pièces maîtresses de la machine, à savoir la turbine d'un diamètre de 16 mètres développée par OpenHydro, et son support métallique en forme de tripode qui lui servira d'assise au fond de la mer, les équipes techniques ont arrimé l'ensemble à une grande barge catamaran dédiée au transport, à la mise à l'eau et à la récupération de l'hydrolienne.

La turbine remorquée jusqu'au site de la Horaine, au large de Ploubazlanec et de l'île de Bréhat, en Côtes-d'Armor, va être immergée à 35 mètres de profondeur. A noter : l'implantation qui a été établie à l'issue d'une concertation des parties prenantes, fait consensus entre les pêcheurs et les associations de défense de l'environnement.

Pendant deux mois, l'hydrogénérateur d'une hauteur de 21 mètres sera testé sans être raccordé au réseau électrique afin de finaliser sa mise au point. L'objectif est de préparer la mise en service dès 2012 d'un parc de quatre hydroliennes par EDF avec le soutien de la Région Bretagne, de l'Etat par son Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (ADEME) et de l'Europe avec le Fonds européen de développement régional (FEDER).

Mais si la production de ces quatre turbines doit répondre aux besoins en électricité de 2 à 3.000 foyers, le budget de l'exploitation est de l'ordre de 40 millions d'euros.

Réactions5 réactions à cet article

 

EDF ferait mieux de concentrer ses efforts sur l'EPR plutôt que d'essayer de détourner l'attention avec des leurres. GDF au moins affronte ses responsabilités et répond présent sur ses chantiers.

Gardiant | 06 septembre 2011 à 14h21
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Vu le coût, les inconvénients et les dangers associés aux EPR, les hydroliennes me semblent tout sauf un leurre...

L'intérêt d'EDF pour les énergies renouvelables est un des rares points positifs de ce lobbyiste, alors ne le blâmons pas à ce sujet aussi, surtout si c'est uniquement pour vanter les mérites (...) de GDF (ce n'est d'ailleurs pas le seul commentaire dans ce sens, on peut douter de l'objectivité de ce message...)

Cordialement,

Pascal | 06 septembre 2011 à 15h47
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Enfin des solutions à la hauteur du Grenelle.
Arrêtons ces horreurs d'éoliennes inefficaces et subventionnées à 3000% par EDF pour réellement faire du développement durable et de l'utilisation d'énergie renouvelable.

Ces installations ne substitueront certainement pas l'énergie des centrales mais peut apporter un complément non négligeable sans avoir à se lamenter sur la disponibilité des ressources minières de l'uranium.

A voir maintenant les coûts de maintenance mais le bilan devrait être des plus positifs par rapports à l'éolien!

LEFEBVRE | 06 septembre 2011 à 21h38
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Bonjour,

A-t-on des nouvelles de l'hydrolienne Sabella, qui a déjà eu une phase de prototype, et qui devra, je crois, sera installé en 2012 dans le Fromveur ?

Guillaume

guill | 08 septembre 2011 à 09h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

40 M€ de budget d'exploitation pour un parc de 2MW (texte) ou d'investissement (reportage) ?
180 €/MWh : quel est ce chiffre?
Peut-on éclairer davantage? Et comparer le cas échéant? Merci car je ne comprends rien...

Albatros | 08 septembre 2011 à 11h30
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Baptiste Clarke

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…