Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Remaniement : une nouvelle équipe gouvernementale novice en matière d'écologie

À la suite des élections législatives et de la démission d'Amélie de Montchalin et de Justine Bénin, Christophe Béchu devient le nouveau ministre de la Transition écologique secondé par trois ministres délégués et deux secrétaires d'État.

Gouvernance  |    |  Laurent Radisson  |  Actu-Environnement.com

L'équipe en charge de l'écologie au sein du gouvernement est profondément remaniée et ne se distingue pas par son expérience sur ces questions. Suite aux élections législatives qui ont vu chuter la ministre de la Transition écologique Amélie de Montchalin, la secrétaire d'État à la mer Justine Bénin et la ministre de la Santé Brigitte Bourguignon, le président de la République a recomposé le gouvernement d'Élisabeth Borne ce lundi 4 juillet.

Si la stabilité prévaut du côté d'Agnès Pannier-Runacher qui reste ministre de le Transition énergétique et de Marc Fesneau qui conserve l'agriculture, une nouvelle équipe est constituée autour de Christophe Béchu qui devient le nouveau ministre de la Transition écologique et de la cohésion des territoires.

Trois ministres délégués et deux secrétaires d'État

L'éphémère ministre délégué chargé des collectivités territoriales et ex-maire d'Angers se voit adjoindre deux ministres délégués. Clément Beaune, fidèle du président et éphémère ministre délégué chargé de l'Europe, est nommé ministre délégué chargé des transports. Olivier Klein, maire de Clichy-sous-Bois et membre de la Fédération progressiste, est nommé ministre chargé de la ville et du logement.

Deux secrétaires d'État sont également nommés auprès de Christophe Béchu. Il s'agit tout d'abord de Bérangère Couillard en charge de l'écologie. Fraîchement réélue députée de la Gironde, elle avait été porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée nationale. La deuxième secrétaire d'État est la radicale Dominique Faure qui venait d'être élue députée de la Haute-Garonne. Elle se voit confier la ruralité.

Caroline Cayeux est, quant à elle, nommée ministre déléguée chargée des collectivités territoriales auprès du ministre de l'Intérieur et de la Transition écologique. Elle était maire divers droite (ex LR) de la ville de Beauvais, présidente de l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT) et également présidente de la Fédération des villes de France.

Quant au secrétariat d'État chargé de la mer, placé directement auprès d'Élisabeth Borne, il est confié à Hervé Berville. Ce natif du Rwanda, qui a occupé les fonctions de porte-parole du groupe LREM à l'Assemblée nationale, venait d'être réélu député des Côtes-d'Armor. Marlène Schiappa revient au gouvernement, auprès de la Première ministre également, en tant que secrétaire d'État chargée de l'économie sociale et solidaire et de la vie associative.

Enfin, le président de la République a nommé le médecin urgentiste François Braun pour remplacer Brigitte Bourguignon en tant que ministre de la Santé et de la prévention. Président du syndicat Samu Urgences de France, il venait de remettre un rapport sur les urgences à Élisabeth Borne dont elle a annoncé retenir toutes les préconisations.

Une nouvelle équipe qui va devoir faire ses preuves sur les questions d'écologie.

Réactions1 réaction à cet article

 

Une fois encore on voit nommées à l'écologie des personnes totalement étrangères à la protection de la nature .Mais ce système ne surprendra pas quand on sait l'hostilité de Macron envers tout ce qui touche à l' écologie quand elle dérange les lobbys : agriculture productiviste en tête mais aussi, chasseurs ou affairistes de l'éolien ..

sirius | 05 juillet 2022 à 10h01
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question au journaliste Laurent Radisson

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Les solutions LRQA en faveur de la RSE LRQA France SAS