Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Taxonomie verte : les ONG sont vent debout contre les « lobbyistes » du nucléaire et du gaz

Le gaz naturel et le nucléaire seront-ils inclus dans la taxonomie des investissements verts de l'UE ? La Commission tranchera cet automne. La France soutient les deux énergies au grand dam des ONG qui dénoncent l'influence des lobbies.

Energie  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com
Taxonomie verte : les ONG sont vent debout contre les « lobbyistes » du nucléaire et du gaz

Le 20 septembre, Alexis Dutertre, l'ambassadeur français en République tchèque, a publié un tweet qui affiche le soutien de la France pour intégrer l'électricité nucléaire mais aussi le gaz comme des énergies « vertes » dans le cadre...

Réactions3 réactions à cet article

 

La ficelle est grosse : du fait de choix politiciens antérieurs, l'Allemagne se retrouve avoir besoin du gaz (de chez Poutine, belle conscience géostratégique, et les écolos objectivement n'ont jamais rechigné que du bout des lèvres). On risque donc de voir qualifiée de verte une énergie non décarbonée, qui ne permet simplement pas de tenir les objectifs climatiques nécessaires de réduction du CO2, au contraire du nucléaire, qui elle est totalement décarbonée mais dogmatiquement refusée par les écolos. Le pire serait effectivement d'e subir la qualification du gaz pour permettre celle du nucléaire : on sent bien derrière tout ça la perversité du lobby hydrocarbure, qui magouille depuis 40 ans pour conserver sa puissance malgré la certitude du changement climatique, et l'incohérence foncière des écolos, en la matière idiots utiles.

dmg | 24 septembre 2021 à 11h00
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Certaines énergies sont peut-être moins grises que d'autres, mais aucune énergie ne peut être qualifiée de "verte".
Est ce que les éoliennes et les panneaux solaires auraient toujours cet aura d'énergie verte" une fois que toutes nos belles campagnes e seront remplies pour subvenir à nos besoins toujours plus grandissants. Eteindre l'éclairage public la nuit et lutter contre le gaspillage énergétique, c'est dans ce sens là que devraient aller les lois. Gris ou vert, rien ne sert de produire plus pour gaspiller plus.

Mel | 28 septembre 2021 à 13h44
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Le seul "versant" durable que l'on peut reconnaître au nucléaire, c'est la persistance (euphémisme !) des déchets qu'il génère. Mais les générations futures - s'il en reste ! - gèreront.
Quant au gaz, on ne va tout de même pas s'en passer alors que nos campagnes se parsèment de jolis méthaniseurs censés assurer un nouveau débouché à une agriculture intensive à bout de souffle.

Tonton Albert | 05 octobre 2021 à 15h41
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Eolien : un accompagnement juridique à toutes les étapes de votre projet LPA-CGR avocats