Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

Le nouveau cadre pour l'eau potable en France est en place

La transposition de directive européenne Eau potable se concrétise à travers une ordonnance, deux décrets et 19 arrêtés. Focus sur les thèmes : accès à l'eau, paramètres à suivre, PGSSE, information des consommateurs et matériaux en contact avec l'eau.

Infographie  |  Eau  |    |  Dorothée Laperche

L'année 2023 démarre avec un apport important dans le secteur de l'eau : une grande partie des textes transposant la nouvelle directive Eau potable ont été publiés, fin décembre, au Journal officiel. Ce texte européen a été révisé sous l'impulsion de la première initiative citoyenne européenne, Right2water, acceptée en mars 2014 par la Commission après avoir dépassé le million de signatures (au total 1,68 million).

Parmi les objectifs des signataires : que l'accès à l'eau et l'assainissement soit reconnu comme un droit humain. Pour répondre à cette demande, la Commission a engagé la révision de la directive Eau potable.

Trois années après cette proposition, la directive Eau potable modifiée a été publiée au Journal officiel de l'Union européenne du 23 décembre 2020.  Outre la nécessité d'un accès à l'eau pour tous, la nouvelle version intègre également quatre autres thématiques : une actualisation des paramètres à suivre ainsi que des normes, une approche globale pour garantir la qualité de l'eau à travers des plans de gestion de la sécurité sanitaire des eaux (PGSSE), une meilleure information des consommateurs et la révision du cadre applicable pour les matériaux en contact avec l'eau.

De nouvelles obligations et normes

Pour intégrer ces nouvelles exigences en droit français, le Gouvernement a travaillé sur une ordonnance, deux décrets et une vingtaine d'arrêtés.

L'ordonnance revient notamment sur les responsabilités des communes et établissements publics de coopération intercommunale (EPCI) en matière d'accès à l'eau, la mise en œuvre du PGSSE, mais également les informations à intégrer dans le rapport annuel sur le prix de l'eau et la qualité du service public d'eau potable. Elle prévoit également un mécanisme de compensation financière pour aider les communes et EPCI dans leurs démarches pour identifier les personnes n'ayant pas accès, ou de manière insuffisante, à l'eau potable, et pour y remédier.

L'ordonnance est complétée par deux décrets, l'un sur l'amélioration des conditions d'accès de tous à de l'eau potable, l'autre sur la sécurité sanitaire des eaux destinées à la consommation humaine. Pour l'instant, treize arrêtés ont été publiés au Journal officiel du 31 décembre. Au total, 19 sont attendus pour mettre en musique l'ensemble des dispositions prévues.

Réactions1 réaction à cet article

 

La nouvelle version (directive Eau potable modifiée a été publiée au Journal officiel de l'Union Européenne du 23 décembre 2020) intègre également quatre autres thématiques très intéressantes qui devrait considérer que les hommes et femmes d'un village même défavorisé. ne doivent pas vivre comme des animaux, et ont des droits accès à l'eau potable, et aux informations des services eau potable : qualité de l'eau potable, mais aussi la gestion :
Exemple de données sur le site observatoire de l'eau potable et assainissement https://www.services.eaufrance.fr/donnees/commune/37045/2017 , modifier pour votre commune : avec Numéro INSEE ( 37045 ici)/ année (2017). ----
" Conformité microbiologique de l’eau au robinet 97,80 %
Conformité physico-chimique de l’eau au robinet 96,10 %
Connaissance et gestion patrimoniale des réseaux d'eau potable 60 points
Rendement du réseau de distribution 82,70 %
Pertes en réseau 0,80 m³/km/j
Renouvellement des réseaux d'eau potable 0,22 % " ---
Le renouvellement très faible des réseaux. La gestion est en régie, souvent pourtant performante.
Mais, Aucun RPQS. date : 2017 ! Depuis le 1/1/2018, plus de renseignement sur les communes appartenant à ce groupement. Ces communes sont identifiées dans les rapports sur l'eau de la com com sud 37 mais rien non plus, Dans le lien, changez l'année 2022 .pareil ! La commune voisine, au sud dans le département 86, a tous les renseignements. Déjà, la directive 2020, n'est pas appliquée partout !

J Cl M 44 | 17 janvier 2023 à 10h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Dorothée Laperche

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

Série EZ : analyseurs d'eau en ligne multi-paramètres Hach
Claros : diagnostics prédictifs, automatisés et à distance dédiés à l'eau Hach