En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

La nomination de Nicolas Hulot a-t-elle tué les écologistes ?

Quel avenir pour Europe Ecologie-Les Verts à l'approche des législatives et après la désignation du célèbre militant associatif au ministère de l'Environnement ? Ce dernier pourra-t-il peser au sein du gouvernement Macron ? On en débat sur ce plateau avec l'eurodéputé Yannick Jadot.

Plateau-TV  |  Gouvernance  |    |  Marie Jo SaderActu-Environnement.com
La nomination de Nicolas Hulot a-t-elle tué les écologistes ?

Réduction de la part du nucléaire, des pesticides, du diesel, arrêt du projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes, de la ligne grande vitesse Lyon-Turin… autant de dossiers épineux qui attendent Nicolas Hulot, fraichement nommé ministre de la Transition écologique et solidaire, et dont l'action ou l'inaction risque d'être scrutée à la loupe. Car son arrivée soulève autant d'espoir que d'interrogations. Quelle marge de manœuvre pour celui qui arrive au sein d'un gouvernement mené par Edouard Philippe, ancien cadre d'Areva qui a voté contre la loi sur la transition énergétique, et dont le portefeuille de l'Economie et de la fiscalité a été confié à Bruno Le Maire qui souhaitait retirer le principe de précaution de la Constitution ?

De nombreuses contradictions que ne manquent pas de relever les écologistes dont l'avenir politique mérite tout autant d'être questionné. Europe Ecologie-Les Verts a à présent la tâche ardue de constituer un groupe parlementaire à l'Assemblée après l'échec cuisant du socialiste Benoît Hamon avec lequel le parti a signé un accord en échange du retrait de leur candidat Yannick Jadot.

Quand bien même le PS leur réserve 42 circonscriptions dans le cadre de leur pacte électoral, EELV n'est pas garanti d'obtenir des sièges avec la concurrence que constitue la France Insoumise de Jean-Luc Mélenchon dont le score à la présidentielle a été trois fois plus important que celui de son rival socialiste. Sans compter que le Parti socialiste vient de jeter un pavé dans la mare en gommant de sa ligne programmatique plusieurs points de l'accord Hamon /Jadot comme la sortie du nucléaire et du diesel ou encore le retrait du Ceta.

Pour en débattre Marie Jo Sader reçoit:

Yannick Jadot
Député européen EELV

Réactions6 réactions à cet article

 

J'en eu débattu volontiers, mais si vous chercher la différence entre le ministre et vous, une piste peut se trouver dans les mots :
Vous représentez "les verts et l'écologie"
Le ministre se doit de représenter le "développement durable" dont je ne vous ferai pas l'affront de vous rappeler la définition mais dont l'objectif est de concilier "l'écologie, l'humain et l'économie"
Cordialement

protecurbinco | 01 juin 2017 à 15h36
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Votre titre :"Seuls les écologistes peuvent soutenir Nicolas Hulot, pas la majorité En Marche "!!! S ' il n' 'y a que les écologiste pour soutenir N. Hulot il ne pourra pas faire grand chose .

balxha | 09 juin 2017 à 14h28
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Comme l'a dit Alain Duamel: " l'écologie est un sujet trop important pour le laisser dans les mains des écologistes"

retour normal des choses

yann | 12 juin 2017 à 13h45
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Nicolas Hulot pas plus que le pape ne changeront rien à l'écologie..Nous venons d'assister à un raz de marée de la macromania..2 mots ont préoccupé les Français "changement et nouveau"...Quant au partis et aux préoccupations écologiques, les français n'en n'ont rien à faire...voir les résultats des législatives..L'écologie passe aux oubliettes..pas besoin de faire tant de bruit de la Coop 21...

agregat | 12 juin 2017 à 14h11
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Non Agregat cette interprétation me semble erronée, il n'est nul besoin de voter écologiste aux législatives pour penser à l'écologie ou à la coop 21 et après le "changement et avec des nouveaux" on pourra pas faire moins que ce qui a été fait ces 5 dernières années (voir 10 d'ailleurs)

protecurbinco | 12 juin 2017 à 14h48
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Si le parti EELV avait fait de l'écologie, on s'en serait aperçu ! Et il aurait fait un score depuis longtemps. Ce n'est en fait qu'un ramassis d'agitateurs gauchistes qui ne proposent jamais rien de valable en ce qui concerne la protection de la nature; ils sont dans l'opposition systématique et plus préoccupés de sovkhozes ou de kolkhozes que de faire cohabiter élégamment l'humain avec son environnement. D'ailleurs le fait d'avoir nommé une juge comme Eva Joly était à mourir de rire : qu'est ce que cette dame connaissait à l'écologie ??? Quant à Cécile Duflot ... la véritable écologie mérite mieux que ça. Un peu de sérieux tout de même.

gaia94 | 19 juin 2017 à 21h56
 
Signaler un contenu inapproprié
 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Marie Jo Sader

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- disposant d'un porte-monnaie éléctronique
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partagez sur…