En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Le chiffre du 6 Décembre 2011
20décibels
C'est l'augmentation de l'intensité sonore dans les fonds marins ces cinquante dernières années. Trafic maritime, prospection pétrolière et dernièrement l'exploitation des énergies renouvelables seraient les premières causes de ce vacarme qui impacte la faune marine. Ainsi, ce brouillard acoustique perturberait l'aptitude des cétacés à s'orienter, se nourrir et se reproduire. "La mer est en passe de devenir pour les cétacés ce qu'une discothèque est à l'homme, un endroit où on peut rester un instant mais où l'on ne pourrait pas vivre", souligne Nicolas Entrup de l'ONG Ocean Care.

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters