Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
Ils l’ont dit le 20 février 2013
Je considère que les compagnies pétrolières ont les moyens de financer elles-mêmes leurs propres recherches sur les techniques de forage
Delphine Batho - Ministre de l'Ecologie
Dans un entretien accordé au Progrès de Lyon, le 19 février, la ministre de l'Ecologie ne se dit "pas favorable à un financement public" d'études de techniques alternatives à la fracturation hydraulique.
Interrogé par le Commission développement durable de l'Assemblée nationale le même jour, le ministre du Redressement productif Arnaud Montebourg avait évoqué l'idée de confier ces recherches de techniques alternatives "à une compagnie nationale, qui puisse maîtriser sous le contrôle du gouvernement et du Parlement les tenants et les aboutissants d'une éventuelle mise en exploitation [des hydrocarbures non conventionnels] pour éviter les dérapages que nous avons vus dans de nombreux pays".

Newsletter

Recevez gratuitement nos Newsletters