Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement

CEE : de nouveaux programmes créés en faveur du vélo et des rénovations

Bâtiment  |    |  Rachida Boughriet  |  Actu-Environnement.com

Un arrêté publié le 2 mai crée deux nouveaux programmes dans le cadre des certificats d'économies d'énergie (CEE). Le premier est le programme « Génération vélo » porté par la Fédération française des usagers de la bicyclette (FUB) et sa filiale Sofub. Il vise à soutenir l'apprentissage du déplacement à vélo, en sécurité, des enfants scolarisés en école primaire (de 6 à 11 ans). Le programme permettra de former des accompagnateurs qui interviendront auprès des enfants, soit au moins 1 800 formateurs. Il prévoit aussi d'accompagner jusqu'à 800 000 enfants vers l'usage du vélo en toute autonomie. Le volume de certificats d'économies d'énergie délivré dans le cadre de ce programme n'excède pas 3 térawattheures cumulés actualisés (TWh cumac) sur la période 2021-2024. Le prix fixé du CEE est de 7 € par mégawattheure (MWh) cumac.

Le second programme créé est « Recif + », porté par la Société d'économie mixte locale Île de France Énergies. Il vise à dynamiser la rénovation énergétique des copropriétés sur tout le territoire. Le programme a pour objectif d'engager 60 collectivités territoriales, pour sensibiliser les copropriétaires de 15 000 copropriétés, soit 1 125 000 logements. Il prévoit également de proposer 5 000 journées de formation pour les gestionnaires. Le volume de certificats d'économies d'énergie délivré dans le cadre de ce programme pourra atteindre 1 957 gigawattheures (GWh) cumac sur la période 2021-2023. Le prix du CEE est de 7 € par MWh cumac.

Cet arrêté reconduit également trois programmes. Il s'agit de « Mon compte mobilité », porté par la SAS Capgemini Consulting (Invent), avec un volume augmenté à 2,579 TWh cumac jusqu'au 31 décembre 2022. Figure aussi « Licov », porté par la SAS Ecov, avec un volume maintenu à 1,95 TWh cumac jusqu'au 31 décembre 2022. Et le programme « Engagements volontaires pour l'environnement des acteurs de la chaîne logistique et du transport de voyageurs (Eve) », porté par l'Agence de la transition écologique (Ademe), avec un volume maintenu à 3 TWh cumac jusqu'au 31 décembre 2021.

Par ailleurs, depuis le 1er mars 2021, le programme CEE « Zeste » est dans sa phase de mise en œuvre opérationnelle. Il vise à accompagner 25 000 ménages ultra-marins afin de les sensibiliser aux économies d'énergie au travers d'actions collectives et individuelles. Il est co-porté par Sonergia et Soliha, et financé par Total. Ce programme, gratuit et sans conditions de ressources, proposera notamment des ateliers collectifs et des suivis à domicile pour sensibiliser aux éco-gestes et éco-travaux. Zeste est la déclinaison dans les Outre-mer du programme « Ecorce », débuté depuis 2018 par Sonergia et Soliha en métropole.

RéactionsAucune réaction à cet article

 

Réagissez ou posez une question à la journaliste Rachida Boughriet

Les réactions aux articles sont réservées aux lecteurs :
- titulaires d'un abonnement (Abonnez-vous)
- inscrits à la newsletter (Inscrivez-vous)
1500 caractères maximum
Je veux retrouver mon mot de passe
[ Tous les champs sont obligatoires ]
 

Partager

MCI Propreté : une innovation digitale au service de la Propreté Urbaine Infinitri