En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Dictionnaire environnement Retour

Définition
G

Gaz Naturel pour Véhicules (GNV)

Une voiture au gaz naturel est un véhicule essence standard, modifié d'origine par le constructeur, équipé simplement d'un ou de plusieurs réservoirs, d'une jauge et d'un circuit d'alimentation moteur supplémentaires pour le gaz naturel. Les voitures actuellement disponibles sur le marché sont appelées véhicules à bicarburation gaz/essence, puisque fonctionnant avec les deux énergies.
Grâce à son réservoir au gaz naturel, un véhicule bi-carburation peut parcourir en moyenne 300 km de plus qu'un véhicule classique.
En effet, à l'autonomie gaz naturel (de 200 à 500 km selon les modèles) vient s'ajouter celle liée au contenu du réservoir essence qui demeure généralement inchangé.
Le véhicule roule en priorité au gaz naturel et le passage à l'essence se fait automatiquement dès que le réservoir de gaz naturel est vide.

Le gaz naturel est composé essentiellement de méthane (CH4), le plus simple des hydrocarbures. La faible teneur en carbone du méthane et la simplicité du mélange gaz naturel en fait un carburant propre qui présente des avantages réels pour la protection de l'environnement, tant sur les émissions de polluants réglementés, que sur les émissions de polluants non encore réglementés : CO2, composés organiques volatils (toluène, benzène, xylène…). La chaîne du gaz naturel utilisé comme carburant émet aujourd'hui 15% de moins de gaz à effet de serre que la chaîne de l'essence et obtient des résultats comparables aux meilleurs diesels.

Le gaz naturel permet en outre de réduire les émissions de polluants locaux à la sortie du pot d'échappement et contribue ainsi à la diminution des émissions de polluants primaires critiques tels que les particules (à la limite du mesurable avec le gaz naturel), les oxydes d'azote (réduction jusqu'à 90% par rapport au diesel), les hydrocarbures non méthaniques.
La diminution de ces polluants primaires permet de réduire la production de polluants secondaires comme l'ozone.

La combustion du carburant gaz naturel est plus lente que celle des autres hydrocarbures et permet une réduction significative des vibrations et, par conséquent, du volume sonore des moteurs. Le niveau de bruit est abaissé d'environ 4 décibels, c'est-à-dire qu’il est divisé par deux par rapport à un moteur diesel.

Proposer une correction
Rechercher dans le dictionnaire
Rechercher :

Partagez sur…