Robots
Cookies

Préférences Cookies

Nous utilisons des cookies sur notre site. Certains sont essentiels, d'autres nous aident à améliorer le service rendu.
En savoir plus  ›
Actu-Environnement
Dans l'actu

RE 2020 : la filière de la construction a six mois de délai supplémentaire

Le 18 février 2021, le ministère de la Transition écologique a rendu ses derniers arbitrages sur la future Réglementation environnementale (RE 2020) des bâtiments neufs qui succédera à la RT 2012. L’entrée en vigueur de cette réglementation était prévue le 1er juillet prochain mais est désormais repoussée au 1er janvier 2022, suite à l'avis rendu par le Conseil supérieur de la construction. La RE 2020 qui s’étalera jusqu’à 2031, se veut plus exigeante, en renforçant la sobriété énergétique. Les nouveaux bâtiments pourraient ainsi consommer 30 % d'énergie en moins que ceux actuels. La nouvelle réglementation prend aussi en compte le confort d’été, l'utilisation des énergies renouvelables et une performance accrue des enveloppes des logements. Pour la première fois, l'empreinte carbone des constructions neuves sera mesurée sur l'ensemble du cycle de vie. L’impact carbone des composants de la construction et leur capacité de stockage est une des évolutions significatives de la RE 2020. Elle fixe des seuils d’exigence carbone selon une logique de résultats, laissant aux constructeurs la liberté d'une mixité des matériaux choisis du moment qu’ils affichent un contenu carbone réduit. Les recours au bois, au chauffage électrique ou à la chaleur renouvelable seront encouragés dans la RE 2020. Des permis de construire pour des maisons individuelles chauffées au gaz pourront encore être obtenus jusqu’à fin 2023, lorsqu’un permis d’aménager prévoyant une desserte en gaz a déjà été délivré.

Partager