En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Cultiver la biodiversité pour transformer l’agriculture
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Cultiver la biodiversité pour transformer l’agriculture

40,00€ Auteur : Etienne HainzelinEditeur : QuaeDate de parution : 18 février 2013Public : ProfessionnelsNombre de pages : 264 Aucun avis 0 sur 5

L’agriculture est la première activité humaine avec 1,3 milliard d’actifs, soit près du quart de la population mondiale et la moitié de la population active. L’espace cultivé – c’est-à-dire l’espace où l’homme planifie et pilote directement le couvert végétal – représente aujourd’hui plus de 20 % des terres émergées. Face aux défis de la démographie et de la pauvreté, les systèmes agricoles, dans toutes leurs diversités, sont appelés à s’intensifier et à renforcer leur production de biens et de services, tout en se préparant à mieux affronter les risques et les incertitudes.

Comment la biodiversité peut-elle contribuer à la transformation de ces agricultures ? La diversité du vivant a servi l’agriculture depuis ses débuts au néolithique. Mais l’activité agricole moderne a visé des rendements toujours croissants et homogènes, à force de recours massifs aux intrants et à l’énergie fossile. Cela avait fait oublier à quel point la biodiversité végétale, animale et microbienne est le moteur de tous les processus de production et de régulation des écosystèmes, tant cultivés que naturels. Mieux connaître et comprendre, remobiliser et planifier, en un mot, cultiver la biodiversité pour intensifier durablement la production et assurer la sécurité alimentaire mondiale remet les agricultures des pays du Sud au coeur des réflexions sur les transformations possibles.

Cet ouvrage aborde la question sous différents angles et montre à quel point ces transformations ne sont pas limitées à la parcelle et à sa culture. Elles touchent en fait aux liens profonds entre les communautés paysannes et leur patrimoine vivant, dans leur façon de conserver cette agrobiodiversité et d’innover pour en tirer profit.

Cet ouvrage s’adresse à un public scientifique, aux chercheurs et universitaires de nombreux domaines (écologie, génétique, sciences sociales, protection des plantes, agronomie, environnement, développement rural) ainsi qu’au grand public avisé.

Sommaire

1. La diversité du vivant, moteur du fonctionnement écologique
2. De l’artificialisation à l’écologisation des systèmes de culture
3. Repenser l’amélioration des plantes
4. Interactions écologiques au sein de la biodiversité des systèmes cultivés
5. Conserver et cultiver la diversité génétique agricole : aller au-delà des clivages établis
6. Quelles transformations techniques, sociales et institutionnelles pour des systèmes agricoles biodivers ?

Auteur(s)

Etienne Hainzelin, agronome, est chargé de mission auprès de la direction générale du Cirad (Centre de coopération internationale en recherche agronomique et le développement).


 
Haut de page

Déposez un avis

Note