En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement
Accueil librairie Mon compte Panier Aide

Cultivons les alternatives aux pesticides

10,00€ Auteur : Jacques CaplatEditeur : Passager clandestinDate de parution : 27 août 2011Public : Grand publicNombre de pages : 112 Aucun avis 0 sur 5

Les pesticides, utilisés dans l’agriculture depuis la fin de la seconde guerre mondiale, ont maintenant fait la preuve de leur toxicité. Leurs dégâts touchent à la fois les écosystèmes, notamment l’eau, la terre et l’air, et la santé humaine, celle des plantes et des animaux. Ils ont ainsi des répercussions sur toute la chaîne alimentaire.

Ils sont désormais au coeur de l’agriculture moderne, dite « conventionnelle », qui s’appuie sur l’uniformité et nécessite un environnement artificiel. Cette omniprésence des pesticides est soutenue par une législation française et européenne qui aggrave ses effets néfastes (PAC, inscription des semences au Catalogue officiel des variétés, obstacles à la mise en oeuvre d’alternatives…)

Ce guide donne des pistes pour reconsidérer le système agricole dominant, stopper la dégradation des écosystèmes, retrouver des produits agricoles et de l’élevage de qualité. Il identifie les solutions techniques permettant d’éviter ou de réduire le recours aux produits chimiques, et décline précisément les leviers réglementaires et quotidiens dont peuvent disposer élus et citoyens pour soutenir et développer d’autres démarches agricoles.

L'auteur : Agronome, Jacques Caplat a été conseiller technique au sein d'une chambre d'agriculture, chargé de l'accompagnement d'agriculteurs en conversion vers l'agriculture biologique, puis des politiques agricoles et environnementales au sein de la Fédération nationale de l'agriculture biologique (FNAB). Il a participé à la fondation du Réseau Semences Paysannes. Il est actuellement chargé de campagnes dans l'association Agir pour l'Environnement.

Cet ouvrage est soutenu par le Centre d’Ecodéveloppement et d’Initiative Sociale (Cédis). Agréée par le Ministère de l’intérieur pour la formation, spécialiste des politiques environnementales et solidaires, l’association Cédis élabore aussi des guides pratiques pour le grand public sur des thèmes tels que la gestion des déchets, la gestion de l’eau ou la coopération décentralisée.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note