En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Mieux intégrer la biodiversité dans la gestion forestière
Expédié sous 5 JOURS — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Mieux intégrer la biodiversité dans la gestion forestière

29,50€ Auteurs : Marion Gosselin, Yoan PailletEditeur : QuaeDate de parution : 06 juillet 2017Public : ProfessionnelsNombre de pages : 160 Aucun avis 0 sur 5

Comment mieux intégrer la biodiversité dans la gestion forestière ? Faut-il préserver les espèces du bois mort ? Que prendre en compte lorsqu'on régénère un peuplement ? Un ensemble de pratiques possibles, construites sur la base de connaissances scientifiques et d'expertise, sont proposées dans ce guide pour aider les forestiers à évaluer les priorités de préservation et à les intégrer dans leurs pratiques sylvicoles. Les recommandations s’articulent en deux ensembles cohérents d’actions individuelles à l’échelle de la propriété mais aussi d’actions collectives à l’échelle de territoires plus vastes.

Ce guide s’adresse aux professionnels de la forêt, mais également aux propriétaires forestiers publics et privés pour leur apporter les éclairages utiles sur la manière de mieux prendre en compte l’écologie dans la gestion durable de leur forêt.

Sommaire

I – Actions individuelles
I1 – Identifier les enjeux de biodiversité sur sa forêt
I2 – Diversifier les traitements et encourager les peuplements pluristratifiés
I3 – Ne pas mettre toutes ses graines dans le même panier : raisonner les mélanges et privilégier les essences locales
I4 – Privilégier la régénération naturelle en variant les modalités
I5 – Raisonner les plantations et le choix du matériel de reproduction
I6 – Les rémanents d'exploitation : bons pour les espèces, bons pour la fertilité !
I7 – Préserver les sols et raisonner la circulation d'engins
I8 – Adapter les calendriers de coupes et travaux
I9 – Limiter l'extension d'espèces envahissantes
I10 – Limiter l'utilisation de produits phytosanitaires
I11 – Interactions forêt-ongulés : une question d'équilibre
I12 – Maintenir du bois mort et des arbres habitats
I13 – Mettre en place des îlots de vieux bois
I14 – Préserver les milieux ouverts intraforestiers existants
I15 – Gérer les lisières existantes… sans excès de zèle !
I16 – Préserver les zones humides en forêt

C – Actions collectives
C1 – Réseaux de sites à gestion conservatoire
C2 – Indicateurs et suivis de biodiversité forestière
C3 – Actions d'animation territoriale
C4 – Garantir la diversité génétique des lots de graines et plants

Annexe 1 : Principaux oiseaux, mammifères, reptiles et amphibiens forestiers et leurs statuts de menace et de réglementation – France métropolitaine
Annexe 2 : Sigles et abréviations


 
Haut de page

Déposez un avis

Note