En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. En savoir plusFermer
Actu-Environnement

Librairie

AgricultureArchitecture / BâtimentEauRisques, management QHSE
Air / BruitDéchets / PropretéÉnergies / ClimatSites et sols pollués
Aménagement du territoireDéveloppement DurableMilieu naturelTransports / Mobilité
Mon compte Panier Aide
Ville affamée
Expédié sous 48 H — Temps de traitement et de préparation de la commande
Hors acheminement —

Ville affamée Comment l'alimentation façonne nos vies

25,00€ Auteur : Carolyn SteelEditeur : Rue de l'échiquierDate de parution : 02 juin 2016Public : Grand publicNombre de pages : 448 Aucun avis 0 sur 5

La nourriture ne se retrouve pas dans nos assiettes par magie. Nourrir les villes a toujours nécessité des efforts gargantuesques, et entraîné des répercussions sur les lieux et les écosystèmes, a fortiori dans un système mondialisé. Nos moeurs alimentaires façonnent la ville, ainsi que la campagne qui nous alimente.

Ville affamée est le résultat d’un long travail de recherche sur les réseaux d’approvisionnement des villes en nourriture. Pour la première fois, ce lien fondateur est mis en évidence à travers les époques et tout autour de la planète, suivant le trajet des aliments jusqu’à la ville, puis du marché ou du supermarché à la cuisine, et enfin de la table à la décharge ou aux égouts.

Carolyn Steel offre une vision fascinante de l’évolution des cités à travers le prisme de la nourriture. Le sujet est plus que jamais d’actualité puisque la population urbaine devrait doubler d’ici 2050. Dans un style plaisant, clair et imagé, l’auteure analyse cette question à la fois éthique et écologique, donne des pistes pour repenser nos villes et leur arrière-pays, mieux les concevoir, afin d’y vivre en harmonie.

Auteur(s)

Carolyn Steel est une architecte, professeure et auteure britannique. Née à Londres, elle a grandi au coeur de la ville et s’est toujours intéressée au fonctionnement des immeubles, à leur architecture et à la vie quotidienne des résidents, aux liens entre les sphères publique et privée, attirée par les relations cachées entre les choses. Plus tard, ses deux passions – la nourriture et l’architecture – se sont révélées les deux faces d’une même pièce. L’auteure a alors cherché à donner vie à l’architecture.


 
Haut de page

Déposez un avis

Note